Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24

Juillet 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 11771 messages dans 7067 sujets

Nous avons 434 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est super_newbie_pro


[Zoonaute archives] Des oursons blancs voient le jour au Zoo sauvage de Saint-Félicien

Partagez
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10338

[Zoonaute archives] Des oursons blancs voient le jour au Zoo sauvage de Saint-Félicien

Message par Yoan le Sam 24 Aoû 2013, 17:01

Publié le vendredi 4 décembre 2009

Une grande première canadienne s’est déroulée cette semaine au Zoo sauvage de Saint-Félicien, une que bien peu de zoos dans le monde ont eu la chance de vivre : une de ses pensionnaires, la femelle ours blanc Aisaqvaq, a donné naissance à deux oursons le lundi 30 novembre 2009. Le premier ourson est né à 19 h 48 et le second à 22 h 22. Des images tout à fait saisissantes des naissances et des soins maternels ont été capturées sur vidéo.

Dès l’été 2010, les oursons seront transférés avec leur mère dans l’habitat du monde arctique. Il faut donc faire vite pour aller les admirer !

On se souviendra qu’Aisaqvaq avait donné naissance à un ourson le 3 décembre 2008 et que malheureusement, elle l’avait mangé, au grand désespoir des employés du Zoo. Cette fois-ci cependant semble la bonne! La femelle a des comportements très maternels et s’occupe de façon exemplaire de ses petits. Ceux-ci lui manifestent vocalement tout inconfort. Ils semblent en très bonne condition et sont très vigoureux. Une tanière avait été conçue spécifiquement en prévision de la mise bas et bien que le premier ourson soit né à l’extérieur de cette tanière, Aisaqvaq y est rapidement entrée avec son petit. Elle y a par la suite mis bas du deuxième ourson et est demeurée à l’intérieur de la tanière avec ses oursons sans en ressortir depuis. Il est donc encore impossible de connaître le sexe des oursons.

Dès l’été 2010, les oursons seront transférés avec leur mère dans l’habitat du monde arctique. Il faut donc faire vite pour aller les admirer !

On se souviendra qu’Aisaqvaq avait donné naissance à un ourson le 3 décembre 2008 et que malheureusement, elle l’avait mangé, au grand désespoir des employés du Zoo. Cette fois-ci cependant semble la bonne! La femelle a des comportements très maternels et s’occupe de façon exemplaire de ses petits. Ceux-ci lui manifestent vocalement tout inconfort. Ils semblent en très bonne condition et sont très vigoureux. Une tanière avait été conçue spécifiquement en prévision de la mise bas et bien que le premier ourson soit né à l’extérieur de cette tanière, Aisaqvaq y est rapidement entrée avec son petit. Elle y a par la suite mis bas du deuxième ourson et est demeurée à l’intérieur de la tanière avec ses oursons sans en ressortir depuis. Il est donc encore impossible de connaître le sexe des oursons.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
© Zoo sauvage de Saint-Félicien

Le 9 novembre dernier, Aisaqvaq montrait les premiers signes qu’une mise bas se préparait. À partir de ce jour, elle se nourrissait de moins en moins. Grâce à l’étude de son comportement de l’an dernier, le personnel du Zoo a pu établir une stratégie pour tenter de sauver les oursons. À compter du 10 novembre, une surveillance constante 24 heures sur 24 a été effectuée par des gardiens animaliers. Ils pouvaient observer les moindres gestes de la femelle à l’aide de huit caméras de surveillance. Après trois semaines d’attente fébrile, les oursons sont enfin nés sous les yeux des responsables émerveillés.

Une contribution essentielle pour la conservation de l’espèce
L’importance de ces naissances est grande, mais qu’une femelle en captivité s’occupe elle-même de ces rejetons est encore plus remarquable. Les attentes du personnel sont entièrement comblées car le meilleur des scénarios envisagés est devenu réalité. La naissance des oursons est un événement important pour le Zoo, mais également pour l’espèce, car les ours blancs sont maintenant l’emblème des changements climatiques. Ces oursons, nés de parents provenant de la nature, ont un bagage génétique important pour les ours en captivité. En tout point, il s’agit d’une réussite pour la conservation de l’espèce et l’équipe du Zoo sauvage de Saint-Félicien. Le nombre d’ours blancs en captivité dans le monde est passé de 633 en 1980 à 364 en 2006. De plus, sur une moyenne de 25 portées par année durant cette période, seulement neuf femelles s’occupaient adéquatement de leurs petits. Aisaqvaq est donc admirable à cet égard.


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »

    La date/heure actuelle est Sam 21 Juil 2018, 15:47