Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24

Juillet 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 11771 messages dans 7067 sujets

Nous avons 434 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est super_newbie_pro


[Zoonaute archives] Malgré le contexte économique difficile, hausse de clientèle de 7.17% au Zoo sauvage de Saint-Félicien

Partagez
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10338

[Zoonaute archives] Malgré le contexte économique difficile, hausse de clientèle de 7.17% au Zoo sauvage de Saint-Félicien

Message par Yoan le Lun 26 Aoû 2013, 15:07

Publié le 20 janvier 2010

Les résultats de la dernière étude de provenance de la clientèle confirment que le Zoo sauvage de Saint-Félicien a connu une hausse d’achalandage de 7,17 % en 2009. Nous avons donc accueilli 178 008 visiteurs relativement à 166 105 visiteurs en 2008, soit plus de 11 903 visiteurs. La principale clientèle est celle qui provient de l’intra-Québec qui occupe 63,31 % de l’achalandage global, puis, suit dans l’ordre, la clientèle européenne avec un taux de 35,06 %, puis celle du reste du Canada avec 0,92 %, les autres pays avec 0,27 % et enfin, un faible 0,15 % pour la clientèle des États-Unis.

Contrairement aux données reliées à la provenance du touriste étranger qui a connu une baisse de 8,84 % en 2009, le marché québécois a enregistré, quant à lui, une augmentation de 18,48 % passant de 95 547 à 113 212 visiteurs en 2009. De ce segment, le Saguenay-Lac-Saint-Jean constitue, une fois de plus, la principale clientèle du Zoo sauvage avec un taux de 47,42% du marché à l’intra-Québec, en hausse de 26,85 % comparativement à 2008. Selon Marc Lévesque, président du Centre de Conservation de la Biodiversité Boréale : « C’est toujours avec fierté et encouragement que nous accueillons en grand nombre les Saguenéens et les Jeannois au Zoo sauvage de Saint-Félicien; c’est un signal digne de mention qui mérite toute notre attention à la veille des festivités entourant le 50e anniversaire de fondation.»

En définitive, précisons que la clientèle étrangère n’est pas négligeable. En fait, le Zoo sauvage a accueilli en 2009 tout près de 62 409 provenant de l’international. Au dire de Lauraine Gagnon, directrice générale : « Le Zoo sauvage est toujours considéré comme un incontournable dans le circuit touristique. Les commentaires des visiteurs sont unanimes par rapport à la qualité du produit offert et de sa présentation, ce qui démontre son caractère distinct et unique». Dans l’ordre, la France occupe toujours la première position avec plus de 47 348 visiteurs, la Suisse détient le deuxième rang avec 5 846 visiteurs et enfin, la Belgique avec 3 853 visiteurs.



_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10338

L'année financière 2009 passera à l'histoire

Message par Yoan le Lun 26 Aoû 2013, 15:09

Publié le lundi 25 janvier 2010

C’est avec beaucoup de fierté que le président, monsieur Marc Lévesque et la directrice générale, madame Lauraine Gagnon ont présenté le 49e rapport annuel du Centre de Conservation de la Biodiversité Boréale (CCBB) inc. pour l’année se terminant le 31 octobre 2009.

Tel qu’énoncé par Marc Lévesque, président du CCBB : « L’année financière 2009 passera à l’histoire comme étant la plus rentable nous permettant ainsi de dégager un bénéfice record, après amortissement, de 528 366 $, et ce, malgré la température maussade de la saison hivernale et estivale, de même que des conditions économiques difficiles ».

En ce qui a trait aux projets d’investissements réalisés au cours de la dernière année, c’est plus de quatre millions de dollars qui ont été injectés dans les infrastructures et les immobilisations du Zoo sauvage afin de consolider et de développer l’offre touristique. À noter que 90 % des travaux ont été réalisés par des entrepreneurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean, 6 % du montant a été utilisé pour l’achat d’animaux non disponibles au Canada. Le Zoo sauvage a travaillé avec plus de 148 fournisseurs régionaux.

Selon Lauraine Gagnon, directrice du Zoo sauvage: « La priorité du conseil d’administration a été de travailler principalement avec les entrepreneurs régionaux afin de maximiser les retombées économiques dans la région ».

Enfin la rentabilité dégagée au cours de la dernière année et des années précédentes, permettra au Zoo sauvage la mise en place d’un surplus réservé consacré aux prochains investissements.


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »

    La date/heure actuelle est Sam 21 Juil 2018, 15:44