Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24

Juillet 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 11771 messages dans 7067 sujets

Nous avons 434 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est super_newbie_pro


[Zoonaute archives] Toupie, Cody et Mary prendront la route du refuge Pageau l'automne prochain

Partagez
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10338

[Zoonaute archives] Toupie, Cody et Mary prendront la route du refuge Pageau l'automne prochain

Message par Yoan le Dim 01 Sep 2013, 10:46

Publié le lundi 29 août 2011

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) a annoncé que les trois derniers pensionnaires de l’ancien Jardin zoologique du Québec prendront la route de l’Abitibi-Témiscamingue dès l’automne prochain. En effet, la Sépaq et le Refuge Pageau ont une entente visant le transfert du kodiak Toupie et des deux grizzlis, Cody et Mary.

Attraction touristique régionale incontournable, le Refuge Pageau accueille, soigne et réadapte les animaux malades ou blessés de la forêt boréale depuis 1986. Si la majorité des ours, des loups, des orignaux et des autres bêtes sauvages retournent dans la nature une fois rétablie, les trois ours du Jardin zoologique du Québec finiront paisiblement leurs jours en ce lieu consacré entièrement au bien-être des animaux.

« Depuis la fermeture du Jardin zoologique du Québec en 2006, la Sépaq a pris soin de trouver un refuge adéquat à chacun des 700 animaux dont elle devait disposer. Aujourd’hui, c’est avec la même confiance qu’elle remet ses protégés au dévouement de cet établissement zoologique jouissant d’une excellente réputation », déclare Raymond Desjardins, président-directeur général de la Sépaq.

Des infrastructures adéquates
Avant d’effectuer le transfert des animaux, la Sépaq s’assurera que la nouvelle demeure des ours soit bien adaptée à leurs besoins et que les soins prodigués soient tout aussi adéquats. Ainsi, des aménagements correspondant aux besoins des trois ours seront réalisés au Refuge Pageau en vue de leur déménagement à l’automne, et ce, grâce à un partenariat public-privé entre la Sépaq et le Refuge Pageau. Il faut mentionner que ce dernier a financé sa contribution par une collecte de fonds auprès des grands joueurs du monde de l’exploration minéralogique de l’Abitibi-Témiscamingue et de l’industrie minière de la région. De plus, ces nouvelles infrastructures permettront éventuellement d’accueillir d’autres animaux afin de poursuivre la mission d’éducation et de sensibilisation du Refuge.

Des valeurs partagées
Cherchant à sensibiliser le public à la protection et à l’amour des animaux, le Refuge Pageau constitue un attrait touristique et éducatif majeur pour la population du Québec. En ce sens, la mission du Refuge n’est pas sans rappeler celle de la Sépaq pour qui le respect de la nature et la mise en valeur de cette dernière sont primordiaux.

« L’entente entre nous devenait tout à fait naturelle. Nous sommes honorés de pouvoir accueillir ces trois ours chez nous, au même titre que n’importe quel animal sauvage qui nous aurait été confié. La population peut être assurée qu’ils poursuivront leur existence en bonne santé et de façon honorable », ajoute Félix Offroy, directeur général de l’organisme.

C’est avec une grande émotion que l’équipe des animaliers et des vétérinaires de la Sépaq verra partir ces trois ours pour lesquels ses membres avaient développé un fort sentiment d’attachement. Belle vie donc à ces trois ours qui donneront à nouveau au public le bonheur et le plaisir de les observer.


Dernière édition par Yoan le Dim 01 Sep 2013, 10:51, édité 1 fois


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10338

Le Refuge Pageau n’accueillera pas les ours de l’ancien Jardin zoologique du Québec

Message par Yoan le Dim 01 Sep 2013, 10:51

Le Refuge Pageau n’accueillera pas les ours de l’ancien Jardin zoologique du Québec
Publié le vendredi 23 septembre 2011

C’est avec beaucoup de regret que le Refuge Pageau doit mettre fin à l’entente établie avec la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) pour le transfert du kodiak Toupie et des deux grizzlis, Cody et Mary. En effet, à la suite de l’analyse du dossier par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF), il apparaît que le Refuge ne pourra pas assumer toutes les conditions pour l’obtention d’un  permis probatoire requis pour la garde des animaux exotiques.

Le Refuge Pageau se voit donc contraint de revenir sur sa décision et d’abandonner le projet d’aider ces animaux. Pour un organisme qui nécessite le support financier du public pour accomplir sa mission, qui, rappelons-le, est de recueillir des animaux d’espèces indigènes dans le but de les soigner et de les réadapter pour qu’ils puissent retourner dans la nature, les exigences pour l’obtention du permis ne pouvaient être rencontrées. Cependant, ils comprennent les impératifs qui guident la décision du ministère pour qui la création d’un précédent quant à l’assouplissement du règlement pourrait éventuellement nuire à la faune.

Le Refuge Pageau espère que la Sépaq aura plus de succès avec une nouvelle alternative qu’elle étudie et le Refuge Pageau souhaite qu’elle puisse trouver sous peu une autre solution pour reloger les trois ours.


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10338

Le zoo sauvage de Saint-Félicien accueillera Toupie, Cody et Mary

Message par Yoan le Dim 01 Sep 2013, 10:57

Le zoo sauvage de Saint-Félicien accueillera Toupie, Cody et Mary
Publié le vendredi 23 septembre 2011

À la suite du retrait du Refuge Pageau de l’entente concernant le transfert des trois ours de l’ancien Jardin zoologique du Québec, la Sépaq annonce que le Zoo sauvage de Saint-Félicien accueillera ses trois protégés, le kodiak Toupie et les deux grizzlis, Cody et Mary. Situé dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, le Zoo sauvage de Saint-Félicien est géré par le Centre de conservation de la biodiversité boréale inc. (CCBB) et se consacre à la conservation de la faune boréale.

Le président-directeur général de la Sépaq, monsieur Raymond Desjardins, s’est dit très satisfait du dénouement : « Le Zoo sauvage de Saint-Félicien partage les mêmes valeurs de conservation et d’éducation que l’ancien Jardin zoologique du Québec. Nous sommes très fiers de cette entente qui garantira un milieu de vie adéquat à nos trois ours. »

De son côté, la directrice générale du Zoo sauvage de Saint-Félicien, madame Lauraine Gagnon, s’est dite heureuse d’accueillir deux nouvelles espèces originaires de la forêt boréale de l’Ouest canadien. « Ces mammifères représentent une nouvelle expérience tant pour nos visiteurs que pour nos animaliers. C’est une source de fierté pour nous de les accueillir dans notre collection animale. »

Étant déjà un établissement zoologique accrédité par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF), le Zoo sauvage de Saint-Félicien répond à toutes les exigences relatives à ce projet. Il ne lui restera qu’à s’assurer d’adapter ses infrastructures aux besoins de ses nouveaux pensionnaires. Si les conditions sont favorables, le transfert devrait avoir lieu dans les délais initialement prévus, soit dès cet automne.

Rappelons que le Zoo sauvage de Saint-Félicien est membre de l’Association des zoos et aquariums du Canada (AZAC) qui a pour but de favoriser le bien-être des animaux et d’encourager l’avancement de l’éducation, de la conservation et des sciences.


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10338

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien attend les derniers pensionnaires de l’ancien Zoo du Québec

Message par Yoan le Dim 01 Sep 2013, 11:03

Le Zoo sauvage de Saint-Félicien attend les derniers pensionnaires de l’ancien Zoo du Québec
Publié le vendredi 4 novembre 2011

Une page d’histoire vient de se terminer et une autre est débutée. C’est au Zoo sauvage de Saint-Félicien, à l’intérieur même de l’enceinte du Parc des sentiers de la nature que deux des pensionnaires de l’ancien Zoo du Québec ont trouvé refuge dans leur nouvel habitat spécialement conçu et aménagé pour eux.  

Devenus des vedettes malgré eux, ces ours bruns, bien connus du public et des médias, ont passé une partie de leur existence dans le milieu du cirque aux États-Unis, avant de vivre plus de vingt ans au Zoo du Québec.  

Le nouvel habitat de ces nouveaux pensionnaires occupe environ 9000 m² de terrain, dans ce qui représente les prairies de l’ouest, du Parc des sentiers de la nature. Les deux tiers sont occupés par le couple d’ours grizzlis, Cody et Mary et l’autre tiers par la femelle Kodiak Toupie qui arrivera à son tour, d’ici une semaine.

Il s’agit d’un secteur boisé, avec un étang, où les ours peuvent sentir l’herbe sous leurs pattes pour la première fois depuis des années. Tout un événement pour eux! Ils ont un environnement enrichissant et stimulant, car complètement naturel. Les ours peuvent creuser dans le sol sablonneux, marcher dans la boue du bord de l’étang, se baigner, manger des insectes dans des arbres morts au sol, etc. Bref, ils ont la possibilité d’être des ours avec des comportements naturels. D’ailleurs, ils devraient assez rapidement entrer en hibernation dans les tanières conçues spécialement pour eux.

" Le Zoo sauvage de Saint-Félicien est fier d’accueillir les derniers pensionnaires de l’ancien Zoo du Québec. Un environnement naturel exceptionnel leur est offert et un grand soin leur sera accordé. Il s’agit d’un changement majeur et d’un bouleversement dans la vie de ces animaux âgés. Cependant, le stress du déménagement en vaut le coup pour la qualité de vie qui leur sera apportée. Il y aura un temps d’adaptation pour eux, mais nous faisons confiance à leur nature sauvage et ils deviendront les plus heureux des ours. D’ailleurs depuis leur arrivée il ne cesse d’explorer leur nouvel environnement " a confié la directrice générale du Zoo sauvage, Lauraine Gagnon.  

Bienvenue à Mary, Cody et Toupie dans leur nouveau coin de paradis. L’équipe du Zoo sauvage est fière de les accueillir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
C’est le jeudi 3 novembre à 9h que les ours grizzlis Cody et Mary ont marché pour la première fois sur une surface naturelle,
dans leur nouvel habitat dans le Parc des sentiers de la nature
© Zoo Sauvage de Saint-Félicien


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10338

Cody et Mary ont pris le chemin du Zoo sauvage de Saint-Félicien

Message par Yoan le Dim 01 Sep 2013, 11:09

Cody et Mary ont pris le chemin du Zoo sauvage de Saint-Félicien
Publié le mardi 8 novembre 2011

C’est avec une grande émotion que les animaliers et les vétérinaires de la Sépaq ont vu partir dans l'après-midi du 2 novembre Cody et Mary, les deux grizzlis pour lesquels ils avaient développé un fort sentiment d’attachement. Cette équipe préparait depuis quelques semaines le transfert des ours de l’ancien Jardin zoologique du Québec vers le Zoo sauvage de Saint-Félicien, situé dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Les derniers préparatifs pour le transport des grizzlis avaient été entourés de beaucoup de précautions. Leur compagnon, le kodiak Toupie, ira les joindre prochainement. En effet, la complexité de l’entreprise ainsi que la logistique qui la sous-tend ont obligé la Sépaq et le Zoo sauvage de Saint-Félicien à organiser l’intervention en deux temps. C’est pourquoi le kodiak Toupie sera accueilli par l’institution zoologique une fois les deux grizzlis bien installés dans leur nouvel espace de vie.

La manœuvre a débuté tôt le matin. Il aura fallu anesthésier Cody, qui hésitait à intégrer sa cage de transport, tandis que la femelle Mary s’est laissé attirer vers la sienne sans problèmes. Les ours avaient pris la route une fois les effets de l’anesthésie dissipés chez le mâle. Le trajet s’était déroulé sous la supervision d’un vétérinaire du Zoo sauvage de Saint-Félicien.

L’équipe du Zoo sauvage de Saint-Félicien se tenait prête à accueillir les deux ours qui sont parvenus à destination après trois heures de voyage. Leur arrivée a eu lieu, comme il se doit, dans la plus grande tranquillité.


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »

Contenu sponsorisé

Re: [Zoonaute archives] Toupie, Cody et Mary prendront la route du refuge Pageau l'automne prochain

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 21 Juil 2018, 15:47