Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier

Statistiques
Nous avons 632 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est ludovic godefroyNos membres ont posté un total de 10346 messagesdans 6113 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

[Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Dim 09 Fév 2014, 15:01
Républicain Lorrain a écrit:Un girafon d’un an et demi en parfaite santé a été euthanasié dimanche au zoo de Copenhague, malgré des protestations d’amoureux des animaux au Danemark

Marius a été exécuté avec un pistolet d’abattage en début de matinée, a indiqué le porte-parole du zoo, Tobias Stenbaek Bro, avant une autopsie qui était en cours dimanche matin et à laquelle étaient conviés les visiteurs souhaitant y assister. L’animal finira dépecé pour nourrir les fauves.

«Il a été abattu à 9 heures 20. Cela s’est passé comme prévu», a-t-il précisé.

M. Stenbaek Bro a expliqué que le zoo ne s’attendait pas à l’émotion soulevée par le sort de l’animal. «C’est toujours le droit des gens de protester. Mais bien sûr nous avons été étonnés», a-t-il déclaré.

Le zoo avait longuement expliqué sur son site internet mercredi qu’il n’avait pas d’autre choix que de ne pas laisser le girafon devenir adulte.

Dans le cadre de l’Association européenne des zoos et des aquariums (EAZA), il est en effet tenu d’éviter la consanguinité entre girafes.

Or, la castration a été jugée plus cruelle et aurait «des effets indésirables». Et la réintroduction dans la nature est un processus qui a peu de chances de réussir et qui, dans le cas des girafes, n’est pas souhaité par les pays africains.

Pour des raisons génétiques, Marius n’a pas pu trouver refuge dans l’un des autres établissements du réseau de l’EAZA, qui en compte 300.

L’idée de sa mort a révolté des internautes. Dimanche matin, plus de 5.200 d’entre eux étaient inscrits à un groupe Facebook appelé «Sauvez Marius». Près de 3.400 avaient signé une pétition en danois sur skrivunder.net, et près de 24.000 une autre pétition, en anglais, sur thepetitionsite.com, soit 10 fois plus que samedi soir.

Cependant, la campagne en faveur du girafon a été ignorée par les deux principales associations de défense des animaux danoises, Dyrenes Beskyttelse (»protection des animaux») et Anima (pour le véganisme).

Le zoo de Frösö, à Ostersund (Suède), qui n’est pas membre de l’EAZA, a révélé samedi au quotidien suédois Expressen avoir demandé sans succès à récupérer Marius.

Interrogé par ce même journal, un responsable de l’Association des zoos suédois, Jonas Wahlström, a dit comprendre l’euthanasie, mais s’est étonné de l’autopsie ouverte au public. «Si on annonçait ça dans les zoos suédois, je crois que le personnel se ferait presque lapider», a-t-il estimé.

Samedi soir, le quotidien danois Ekstrabladet avait aussi rapporté les propos d’un imprésario danois installé à Los Angeles, Claus Hjelmbak, qui disait avoir trouvé un acheteur.

«Une des amis proches, milliardaire, a dit qu’elle voulait transférer quelques millions là-bas pour que nous puissions acheter le girafon. Il aurait tout à fait pu habiter dans son jardin à Beverly Hills. Mais le directeur n’était pas intéressé par une vente. Je suis en colère», a-t-il dit.

Dès l’annonce de l’euthanasie, le zoo avait fait savoir que sa politique était de ne pas vendre ses animaux.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Yoan le Sam 01 Mar 2014, 17:09, édité 1 fois

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Dim 09 Fév 2014, 20:35
Communiqué du Zoo
" Pourquoi le Zoo de Copenhague euthanasie une girafe en bonne santé ? "
Les girafes du zoo de Copenhague font partie d'un programme d'élevage international qui vise à assurer une population saine
de girafes dans les zoos européens. Si les gènes d'un animal sont bien représentés dans une population, cet animal est indésirable. Comme les gènes de cette girafe sont bien représentés dans le programme d'élevage et comme il n'y a pas de place pour cette girafe, le Zoo a prévu d'euthanasier la girafe. Lorsque la reproduction a beaucoup de succès, il est parfois nécessaire d'euthanasier. La même gestion est utilisée dans les parcs de cervidés où les cerfs et les daims sont abattus pour maintenir les populations en bonne santé. Le facteur le plus important est que les animaux soient en bonne santé physique et un niveau comportemental correct.

" Pourquoi ne pas utiliser les contraceptifs ? "
" Au zoo de Copenhague nous laissons les animaux se reproduisent naturellement. " Avec naturellement, le zoo entend qu'ils auront des petits comme dans la nature. Cela signifie que les animaux arrivent à mener à bien leurs comportements naturels. Les soins parentaux sont une grande partie du comportement de l'animal. Les contraceptifs ont un certain nombre d'effets secondaires indésirables sur les organes internes....
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Réponse de l'EAZA qui soutien le zoo

It's never easy to have to euthanize an animal, but EAZA is firmly behind Copenhagen Zoo's decision to humanely put down its young giraffe. Great zoos, such as Copenhagen, which work tirelessly to protect the future of vulnerable species from the depradations of human development, have to make difficult decisions in order to ensure that future generations will share their world with these magnificent animals. EAZA and its members do not euthanize animals lightly, and only a tiny fraction of those animals are destroyed due to concerns of conservation management; most are humanely put down due to reasons of ill health.

Given the limited space and resources within our network for the housing of endangered animals, we have the responsibility to preserve the most diverse and healthy population of animals possible to ensure the future of the species. Until human activity ceases to destroy the habitats of animals in the wild, these difficult decisions will have to continue to be made. We applaud the transparency of Copenhagen Zoo's decision, and its exemplary use of the giraffe, killed out of necessity, to educate the over 7000 visitors that came to the zoo today, and many of whom witnessed the autopsy carried out. The information gathered from this autopsy will aid us in understanding more about this incredible species, and how to protect it from extinction in healthy and genetically diverse populations.

EAZA campaigns tirelessly for the environment and the protection of animals. Copenhagen zoo is a key part of those struggles, and is a great example of a humane, educational and responsible zoo.

Une photo vue sur Ouest-France
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Photo EPA

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Dim 09 Fév 2014, 20:38
Sur Euronews
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Mélan'y
Jeune membre
Jeune membre
Messages : 63

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Dim 09 Fév 2014, 21:33
C'est un truc de dingue cette histoire Shocked  Je n'en avais pas entendu parler, c'est donc parce que le petit était consanguin c'est bien ça d'après ce qui est écris ? Mais on ne pouvait pas faire avorter la femelle ? Je ne sais pas si c'est faisable ce genre d'intervention.
avatar
éric13
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 245

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Dim 09 Fév 2014, 21:45
Whouaw
annoncer l'exécution d'un animal
laisser le public assister à son autopsie
nourrir dans la foulée les carnivores

les Danois ouvrent des perspectives inimaginables...



Personnellement, ce qui me gêne le plus c'est que les soigneurs ont dû s'attacher au girafon, et qu'au niveau affectif, ça doit pas être évident.

Ensuite, si les zoos partent dans cette direction, les messages de conservation vont perdre de leur sens !
Surtout en ces périodes (certes cycliques) où l'utilité des zoos est remise en question...
avatar
éric13
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 245

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Dim 09 Fév 2014, 21:55
Non, le girafon n'était pas consanguin, c'était juste un mâle et le mâle de trop !

(d'après mes fiches, c'est le 5ème mâle né depuis 2009)
et comme les girafes vivent en groupe de UN mâle avec plusieurs femelles,

il est difficile de replacer les mâles,
il existe bien des groupes dits "bachelor" (avec seulement des mâles)
mais les capacités ont atteint leur limite


Faire "avorter" une femelle gestante présente beaucoup trop de risques.
Peut-être que ce sera une piste que les vétérinaires envisageront prochainement.

Même si je n'y crois pas, car de nos jours, il me semble qu'on ne peut pas savoir si c'est un mâle ou une femelle qui va naître...
Et au préalable, il y aurait des discussions éthiques. Tous les pays ne seront pas d'accord...

Enfin, MARIUS arrivait en âge de se reproduire. Voilà pourquoi la question de la consanguinité a été abordée.
avatar
Mélan'y
Jeune membre
Jeune membre
Messages : 63

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Lun 10 Fév 2014, 08:12
D'accord merci pour ces réponses éric.
Je trouve que c'est une histoire de dingue et hyper radical de faire tous ça d'un coup en public. C'est vrai qu'au niveau conservation du coup bah c'est une décision qui rend cela un peu flou.
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Lun 10 Fév 2014, 11:00
Des membres du personnel du zoo ont reçu des menaces de mort.

Le parc animalier du Yorkshire à Doncaster (Angleterre), membre de l'EAZA, a indiqué avoir contacté en urgence samedi ses collègues danois pour proposer d'adopter Marius, mais ne pas avoir reçu de réponse.

En septembre 2012, un girafon du même âge à peu près, Palle, avait pris un ferry de Copenhague à Kingston upon Hull pour aller vivre dans ce même zoo, où l'on peut toujours le voir.

Le zoo de Frösö, à Östersund (Suède), non membre de l'EAZA, a révélé samedi au quotidien suédois Expressen avoir demandé sans succès à récupérer Marius. Son propriétaire affirmait avoir toujours l'agrément qui lui avait permis par le passé d'avoir deux girafes.

Interrogé par Expressen, un responsable de l'Association des zoos suédois, Jonas Wahlström, a dit comprendre l'euthanasie, mais s'étonner du sort réservé à la dépouille. "Si on annonçait ça dans les zoos suédois, je crois que le personnel se ferait presque lapider", a-t-il estimé.

Source Ouest-France

Il y a d'autres solutions que la mort. L'image des zoos est ternie. L'EAZA doit revoir sa méthode et le zoo de Copenhague doit arrêter la repro. On arrête de reproduire les individus ayant les gènes les plus répandus.

Le Zoo a sa méthode mais attirer du monde pour venir voir le girafon, lui donner un nom et après le tuer, c'est plus du business que la protection de la nature. Une girafe comme même est un animal que les personnes aiment voir.

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Lun 10 Fév 2014, 16:01
Les réactions

L'AFdPZ a écrit:Nous avons été informés par voie de presse de l’euthanasie d’un jeune mâle girafe au Zoo de Copenhague.

Nous ne pratiquons pas ce genre de politique en France, nous gérons au mieux nos reproductions et nous plaçons nos animaux éthiquement.

Nous ne jugeons pas Copenhague car nous manquons à ce jour d’éléments pour apprécier la situation mais nous ne sommes pas en faveur de ce type de pratiques.

Le Zoo d'Anvers a écrit:Suite à l’émotion suscitée par la mort de la girafe Marius dimanche à Copenhague et à la demande de nombreuses personnes, le ZOO d’Anvers souhaite, par la présente, exprimer son point de vue sur la situation.

La mission du ZOO d’Anvers et de Planckendael est de rapprocher l’homme de l’animal. Chez nous, les girafes sont parmi les animaux préférés du public et nous ne comprenons que trop bien la réaction et le flux d’émotions générés par les événements de Copenhague. Mais la culture danoise est différente de la nôtre. Autres temps, autres endroits, autres valeurs, autres normes. Une telle euthanasie suivie d’un nourrissage aux lions est inimaginable chez nous.

Nous faisons tout ce qu’il possible de faire pour éviter une situation comparable à celle du jeune Marius, pour maintenir des lignes génétiques saines et pour stimuler le comportement naturel des animaux.

En ce qui concerne les girafes, 150 parcs animaliers européens en présentent environ 900. Pour garder cette population saine à longue terme, il est impossible de permettre à chaque animal de se reproduire. Donner la pilule comme on dit, séparer les animaux temporairement les uns des autres et la castration constituent des moyens que nous utilisons pour limiter les naissances.

Au ZOO d’Anvers, nous avons choisi de ne pas laisser nos cinq girafes femelles se reproduire. A PlanckendaeI, nous avons opté résolument pour l’élevage et avons construit, à cet effet, un enclos magnifique et adapté pour nos très rares girafes de Kordofan. Nous disposons de toutes les facilités pour accueillir des bébés et cela sera sous peu encore le cas. Barbie va accoucher d’un jour à l’autre. Nous attendons cet heureux événement avec impatience. Et nous croisons les doigts…

Zoo La Palmyre a écrit:La direction du Zoo de La Palmyre a appris avec stupéfaction l’euthanasie d’un jeune mâle girafe en parfaite santé au Zoo de Copenhague ce week-end, dans le cadre de la gestion du programme européen d’élevage de l’espèce.
La direction du Zoo de La Palmyre tient à faire savoir qu’elle se désolidarise totalement de ce type de pratique. Pour elle, seules des raisons sanitaires majeures peuvent justifier l’euthanasie d’un animal. Autre pays, autres mœurs…

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Marie'
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 178

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Lun 10 Fév 2014, 19:25
Et on sacrifie une vie simplement parce qu'ils est de trop ??


Franchement c'est hallucinant... c'est clair que les zoos perdent en crédibilité avec leurs messages de préservation pour faire ça.
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Mar 11 Fév 2014, 14:55
Voici le communiqué de l 'AZAC (Aquariums et Zoos Accrédités du Canada)

Statement from Canada's Accredited Zoos and Aquariums on the Copenhagen Zoo giraffe cull
This is a statement from the Executive Director of Canada's Accredited Zoos and Aquariums (CAZA) in reaction to the recent decisions by the Copenhagen Zoo with respect to a giraffe in its collection

"The story from the Copenhagen Zoo raises two key issues: whether euthanasia is an acceptable form of population control among captive populations; and whether the decision to use that event as a teachable moment was appropriate.

Population control

CAZA members work closely with other accredited zoos in Canada and around the world to ensure the healthiest and most diverse genetic makeup for the animals in our care.

In addition to helping ensure the health of these animals, these practices have resulted in a number of important conservation and species reintroduction success-stories - the black-footed ferret and the Rocky Mountain Northern leopard frogs being two examples.

One aspect of any effective and ethical captive breeding program is taking steps to ensure responsible population management control (i.e. birth control, separate males/females to control breeding, relocation, and euthanasia).

The euthanasia of animals is a very difficult and sensitive practice that must be done following careful reflection and search of alternatives, including transfer. Each CAZA accredited zoo must have a detailed euthanasia policy in place and follow generally accepted procedures to ensure the practice is carried out in a humane fashion.

Education

One of the key missions of Canada's accredited zoos and aquariums is to promote a better understanding of the natural world. Our members act as bridges between an increasingly urban population and a natural environment under growing human encroachment.

The animals in our care are ambassadors for their species in the wild. They are key players in our education programs. And visitors to our institutions interact with them in ways that are appropriate for the species involved and that create a positive learning environment and clear lessons for all age groups.

While we understand that the Copenhagen Zoo saw this as a "teachable moment" and an opportunity to educate visitors on what, in the wild, is a natural occurrence, we believe that the educational value of such demonstrations must be assessed very carefully against their potential to shock and desensitize, and to raise additional and difficult questions, particularly among children".


Dernière édition par Yoan le Mar 11 Fév 2014, 18:13, édité 1 fois

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Mar 11 Fév 2014, 16:54
Communiqué du cirque Pinder

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Mar 11 Fév 2014, 17:58
Bengt Holst, le directeur du Zoo de Copenhague, sur Channel Four qui revient sur le girafon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Jeu 13 Fév 2014, 15:46
L'avis de la WAZA (World Association of Zoos and Aquariums)

En gros, la WAZA conseille fortement que ses membres utilise l'euthanasie qu'en dernier recours, après que toutes les options ont été étudiées et épuisé. Les girafes étaient prospères et sur les 15 dernières années, leur nombre a été réduit de près de moitié. Plus de 60 000 girafes ont été tués, et aujourd'hui on compte moins de 80 000 girafes. La WAZA regrette la perte de la jeune girafe à Copenhague, mais affirme le rôle important des zoos pour assurer la survie des espèces et le bien-être des animaux.

The World Association of Zoos and Aquariums (WAZA) is an international organisation that brings together zoos and aquariums – and many national and regional associations of zoos and aquariums – to find common ground and to cooperate in efforts to advance the respectful, humane treatment of animals in our care, and to support the conservation of animals across the globe.

Care and conservation are achieved in a wide variety of ways. While there is broad regional, national and cultural variation represented by WAZA's 325 members, all are united by a deep respect for the animals in our care and a commitment to sustaining them, at both the individual animal and species population levels.

Conservation breeding is a core competency of modern zoos, and its practice is mandated by the Convention on Biological Diversity and the Species Survival Commission of IUCN. To this end, the regional association members of WAZA coordinate conservation breeding programmes for a significant number of threatened species of animals around the world.

Managing these cooperative breeding programmes is a complex process. WAZA recognises that in some circumstances, humane euthanasia can be a viable and necessary management tool, not only for addressing issues of individual animal health and welfare, but in some cases to advance the sustainability goals of ex situ population management. Simon Stuart, Chair of IUCN's Species Survival Commission, offered the following perspective: "The conservation of endangered species is a complicated matter that (at times) requires difficult decisions from recognised experts such as those working in EAZA's European Endangered Species Programmes".

In all instances, WAZA strongly advises that its members employ management euthanasia only as a last resort, after all options have been investigated and exhausted, and no other solution remains.

The massive global attention the fate of the giraffe at Copenhagen Zoo has garnered unfortunately distracts from the very real crisis that the rapidly shrinking numbers of wild giraffes in Africa face. The once-thriving giraffe population across the continent has been reduced by nearly half in just the last 15 years. Over 60,000 giraffes have been killed, and today fewer than 80,000 individual giraffes of multiple subspecies remain, with poaching, human population growth, habitat loss, habitat fragmentation and habitat degradation all contributing to the rapid decline of this most iconic of animals.

Zoos can play a role in preventing the loss of the giraffe as an integral and marvellous part of our world, by providing refuge and care in our facilities, and by offering millions of people the chance to directly experience the sight, sound, smell and touch of these most extraordinary creatures. The global zoo community is obligated to provide the highest level of care, not just to the species populations sustained by our facilities, but to each and every individual of those species that we have taken responsibility for. WAZA regrets the loss of the young giraffe in Copenhagen, but we affirm the important role zoos and aquariums play in assuring species survival and individual animal well-being.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Ven 14 Fév 2014, 16:55
Le Monde a écrit:Quelques jours seulement après l'exécution publique du girafon Marius dans un zoo au Danemark, un animal de la même espèce pourrait être bientôt euthanasié. Egalement appelé Marius, la girafe mâle de 7 ans ne dispose pas d'un patrimoine génétique suffisamment intéressant pour le zoo Jyllands Park de Videbaek (ouest). Une raison déjà invoquée pour justifier la mort de l'autre animal.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
éric13
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 245

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Ven 14 Fév 2014, 21:45
Pour le 2nd MARIUS, l'EAZA prend ses distances (tiens donc !) et s'oppose formellement à son abattage !!!

Bon, Videbaek n'est pas adhérent à l'EAZA...
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Sam 15 Fév 2014, 15:01
L'EAZA n'a pas apprécié que l'affaire sort dans les médias.

Voici le message de l'EAZA sur leur site
EAZA reacts to reports of plans to cull a giraffe at Jyllands Zoo in Denmark
Amsterdam, Netherlands, 13 Feb 2014 The European Association of Zoos and Aquaria (EAZA) learned today of statements made to the media today by Jyllands Zoo in Denmark, regarding the possibility of their culling a seven year old male reticulated giraffe in order to provide space for a breeding herd. EAZA and the European Endangered Species Programme (EEP) for giraffes are not party to this decision, and would urge Jyllands not to proceed with the cull unless there is a health or welfare issue for the animal that has not been reported in the media. Jyllands Zoo is not an EAZA member, although it participates in and has received an animal from the EEP. It is the assessment of the EEP that facilities at the zoo are suitable only for a small single sex herd, and are not suitable for a breeding population of giraffes. No request has been received from Jyllands for the EEP to consider the transfer of a female giraffe to the herd, and given the facilities available at the zoo, and the lack of further need for breeding herds of reticulated giraffes, the EEP would not recommend the transfer of a female giraffe to Jyllands. EAZA and the giraffe EEP would not recommend the culling of healthy male reticulated giraffes in single sex groups to generate space for a breeding herd, and as a result, and unless we are made aware of other valid reasons for culling the animal, EAZA cannot support any decision to cull the animal in question. There has been no indication from Jyllands that they have ever planned to euthanase this giraffe. The giraffe EEP coordinator has contacted them and is awaiting a response.

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
éric13
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 245

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Sam 15 Fév 2014, 20:41
et l'EEP ne va pas confier de femelle(s) à Jyllands Park

ainsi le problème ne se pose plus !
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Lun 17 Fév 2014, 15:59
Sigean : la Réserve africaine aurait pu accueillir Marius, le girafon euthanasié

Midi libre a écrit:Le directeur de la Réserve africaine de Sigean, Jean-Jacques Boisard, est "scandalisé" par l'euthanasie du girafon Marius, au zoo de Copenhague. Il revient sur la politique de contrôle des naissances au sein de la réserve audoise qui se base sur un seul critère : Dame nature...

Une semaine après l’euthanasie du girafon Marius au zoo de Copenhague, Jean-Jacques Boisard reste "profondément scandalisé". Quand on l’interroge sur la politique de contrôle des naissances au sein de la Réserve africaine de Sigean, le directeur précise d’ailleurs d’emblée : "Nous ne faisons pas le même métier".

"Comportement naturel"

Quelques chiffres le prouvent. La réserve s’étend sur 300 hectares, quand le zoo danois n’en compte que 11. "Ça n’est même pas la superficie de la plaine des antilopes !" compare le responsable. Surtout, la philosophie, ici, est totalement différente. Dans l’un, on présente un ou deux individus d’une même espèce, "comme une collection", alors qu’à Sigean, "la volonté est de montrer le comportement naturel des animaux".

Des ennemis...

En cela, Paul de Lapanouse, fondateur de la Réserve en 1974, a révolutionné les mentalités. Non sans se faire quelques ennemis dans la profession... Tout comme, plus tard, son successeur. "Il y a quelques années l’European association of zoos and aquaria (EAZA) m’a dit : “Votre zèbre de Grévy mâle se reproduit trop, il faut le castrer”. Ce qui reviendrait donc à dire qu’un père de famille nombreuse devrait être stérilisé !", s’insurge le directeur, qui a bien évidemment refusé.

Deux contraintes

Fidèle à cet état d’esprit, Jean-Jacques Boisard "laisse la nature faire, à l’exception de deux contraintes : l’apport de nourriture, et la séparation des prédateurs et des proies. En dehors de cela, on a reconstitué des groupes d’espèces et on les laisse évoluer. La nature décide, on ne se prend pas pour Dieu !", lâche le directeur, en référence à la décision du zoo danois d’euthanasier le girafon pour cause de consanguinité.

Hérésie

Une hérésie selon lui. "Quand un groupe marche et se reproduit, c’est la nature qui sélectionne le patrimoine génétique intéressant pour le futur d’une espèce. Des décès à la naissance, on en a, comme partout. Mais encore une fois, c’est la nature qui décide".

29 naissances en 2013

L’an dernier, “elle” a ainsi donné naissance à 29 animaux au sein de la Réserve, dont trois chimpanzés, quatre zèbres de Grévy, trois ours du Tibet, un dromadaire, un alligator... et un girafon réticulé prénommé... Mistral. Au fil des ans, les groupes se sont étoffés, passant par exemple de 10 à 30 impalas ou encore de 6 à 27 buffles. Et ce, grâce à une capacité d’accueil suffisante prévue. Et si une espèce a tendance à “trop” se reproduire, là encore, l’espace existe pour trouver une solution. "On possède des enclos pour isoler un mâle des femelles, le cas échéant, le temps des chaleurs", explique Jean-Jacques Boisard. Ce qui peut être le cas pour les lions, "qui se reproduisent sinon comme des petits chats".

"Qu'on nous amène les girafons, on les recevra !"

Les échanges d’animaux entre parcs existent. La Réserve a ainsi accueilli sept girafes péralta du zoo de Vincennes de Paris, lors de son chantier de réhabilitation. D’ailleurs, Jean-Jacques Boisard l’assure. Le girafon Marius aurait pu trouver refuge dans l’Aude. "Mais on ne nous l’a pas demandé. Qu’on nous les amène, on les recevra".

Raisons financières...

Non, selon lui, la véritable raison de l’euthanasie de Marius est le manque de place qui n’a pas été anticipé... pour des raisons financières. "Pourquoi mettre une girafe africaine au Danemark, alors que six mois durant, elle ne pourra pas être dehors ? Pourquoi les habiliter à recevoir ce type d’espèce ? Moi, jamais je n’aurai d’ours polaire, dans le sud de la France ! C’est sûr, au printemps, un girafon, ça attire les visiteurs, mais l’hiver venu, quand on n’a pas de box chauffé pour lui, on évoque la consanguinité..."

"On démissionnera"

Jean-Jacques Boisard a écrit un courrier à l’EAZA demandant des sanctions à l’encontre du zoo de Copenhague. "Faute de quoi, on démissionnera de la structure".
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Lun 17 Fév 2014, 17:25
EAZA a dit que cinq girafes ont été tués dans les zoos européens depuis 2005. En plus de Marius, le zoo de Copenhague affirme qu'elle tue entre 20 et 30 antilopes, des lamas, des chèvres et autres animaux chaque année.

Le Zoo d'Aalborg au Danemark tue jusqu'à 15 animaux par an : potamochères, des antilopes et des capybaras, tandis que le Zoo de Skansen à Stockholm dit d'avoir euthanasié un ours et un lynx eurasien l'année dernière et le zoo d'Helsinki a tué un bouquetin.

La suite : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Mer 19 Fév 2014, 17:23
Voici une interview de Michel Saint Jalme, directeur de la Ménagerie, sur l'euthanasie du girafon danois

Le Figaro a écrit:
Castration, vente de l'animal… L'euthanasie du girafon aurait-elle pu être évitée, malgré ce qu'affirme le zoo danois?
Les girafes font partie des animaux les plus complexes: leur faire bénéficier d'une contraception est très difficile. Dans le cas d'une castration, celle-ci est même risquée pour l'animal puisqu'elle s'effectue sous anesthésie générale: la girafe peut à tout moment tomber et se briser le cou. Au Muséum national d'histoire naturelle, nous bénéficions d'un équipement nous permettant de travailler et de prodiguer des soins à une girafe sans qu'elle soit en danger; je ne sais pas si le zoo de Copenhague bénéficie des mêmes installations, mais c'est l'un des plus grands zoos d'Europe…
Pourquoi le zoo n'a-t-il pas vendu le girafon? Il y a une explication recevable: il existe une association européenne des zoos et aquariums (EAZA). Elle liste quelques centaines de zoos et les établit comme étant des institutions sûres. Les zoologistes danois ont refusé de vendre le girafon aux acheteurs qui s'étaient prononcés, car ils n'étaient pas référencés par l'EAZA et donc a priori peu dignes de confiance. Ils en avaient tout à fait le droit et ici, ils sont allés au bout de leurs convictions. On ne peut pas le leur reprocher, même si en France, nous acceptons généralement de travailler avec des parcs zoologiques non référencés.

Le zoo de Copenhague explique que le girafon a été euthanasié pour éviter une consanguinité… Mais en quoi est-ce un problème?
Pour bien gérer leurs populations en captivité, les zoos doivent veiller à ce que les animaux ne s'éloignent pas de leur modèle sauvage, et le potentiel génétique y est pour beaucoup. Dans un parc zoologique, le nombre d'individus d'une espèce en particulier est réduit, ce qui restreint automatiquement la variabilité génétique: en effet, quand les animaux se reproduisent, ils transmettent à leur descendance une partie de leurs gènes. Plus la quantité de «fondateurs» est restreinte, plus les gènes transmis seront réduits. Le risque, c'est d'appauvrir le potentiel génétique, mais aussi et surtout de faire dériver le génome des populations captives vers quelque chose qui serait finalement différent des espèces en liberté.
La consanguinité entre en contradiction directe avec la volonté de maximiser la variabilité génétique: elle multiplie les mêmes gènes de mêmes individus, puisqu'ils s'accouplent entre eux. Le risque est de faire naître des animaux délétères, victimes de nombreuses malformations et d'une mortalité plus conséquente. Dans le cadre d'une bonne gestion du potentiel génétique des girafes, l'euthanasie du girafon danois est donc parfaitement justifiable.

Cette affaire révèle-t-elle un problème éthique au sein des parcs zoologiques?
La mort de ce girafon danois révèle surtout un choc de cultures: au Danemark, l'euthanasie des animaux est fréquente et ne choque pas. En France, nous ne pratiquerions jamais ce genre d'opération, et surtout pas pour une question de génétique.
Ce qui reste le plus hallucinant dans cette affaire, c'est la dissection publique. Jamais aucun de mes collègues vétérinaires n'imaginerait faire la même chose. L'autopsie d'un animal dans un zoo est une obligation légale afin de savoir s'il n'est pas mort d'une infection particulière: cela fait partie de la gestion sanitaire des parcs zoologiques. Éventuellement, dans le cadre d'un atelier universitaire, on pourrait réaliser une autopsie publique en France. La façon dont cela s'est passé à Copenhague me choque profondément, et pourtant là-bas cela semble normal.

Cette dissection relève d'un problème de communication, pour moi. La mission la plus importante d'un zoo, c'est l'éducation des citoyens à l'environnement. Alors que les hommes deviennent de plus en plus urbains, ils se déconnectent de la nature et se désintéressent des problèmes de préservation des espèces. Quand on euthanasie une girafe et qu'on la présente en autopsie publique, c'est complètement contre-productif. Cette dissection publique a complètement cassé le travail que les zoologistes à travers le monde s'évertuent à mener à bien.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
éric13
Membre confirmé
Membre confirmé
Messages : 245

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

le Mer 19 Fév 2014, 21:34
Aaaah voici un article qui a l'art et la manière de se distancer intelligemment de l'événement
en évoquant aussi la dissection (ou : comment détourner l'attention en proposant un spectacle morbide !)


moi maintenant, je suis impatient que Copenhague annonce la naissance d'un girafon !!!
Contenu sponsorisé

Re: [Revue de presse] Un girafon en parfaite santé euthanasié au zoo de Copenhague

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum