Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier

Statistiques
Nous avons 627 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est malicia75Nos membres ont posté un total de 10727 messagesdans 6359 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9351

[Revue de presse] Elles avaient attaqué le parc animalier sur le web

le Mar 01 Avr 2014, 17:41
Le Dauphiné a écrit:
L’enfer est pavé de bonnes intentions. C’est à ce compte-là que les gérants du parc animalier (*) de Faverges ont passé des nuits blanches.

À l’origine de leurs tourments, une page sur un réseau social les accusant des pires maltraitances sur animaux et d’un parc dans un état de grande insalubrité. Au point d’alerter les services de l’État et la SPA de Marlioz qui, sur place, n’ont absolument rien constaté. « Et on n’achète pas les services de l’État, comme vous l’avez insinué ! » grogne le juge.

« Nous avons relayé une pétition qui circulait sur internet sans vérifier »
Pourtant le mal était fait. Insultes, suspicions, raids nocturnes… « Je devenais complètement folle, c’est destructeur » confie l’épouse, à bout de nerfs.

En face, deux jeunes femmes, n’ayant pour compétences que leur amour inconditionnel des animaux, leur fait remarquer le juge. Qui de surcroît, n’ont jamais mis les pieds dans le parc !

« Nous avons relayé une pétition qui circulait sur internet sans vérifier, redonnaient-elles. Mais jamais on n’a pensé que cela allait prendre une telle ampleur ; on a bloqué les commentaires les plus insultants ».

Elles devront faire 70 heures de travail d’intérêt général
« L’info circule sur le Net, donc c’est vrai ? ! On ne peut pas se faire chevalier blanc impunément ! Vous ne mesurez pas les conséquences de tels agissements et d’une telle diffusion sur la santé des gens ! » tonne le procureur et de réclamer du travail d’intérêt général (TGI) et une amende de 600 €, dont 300 € avec sursis.

« Elles se sont rendu compte de leur bêtise après une entrevue avec les gendarmes, elles n’avaient pas la volonté de faire du mal. C’est un peu nos Brigitte Bardot du coin » plaide la défense. Elles devront effectuer 70 heures de TIG au risque d’être condamnées à un mois ferme de prison, également à verser 3 000 € de dommages et intérêts.

(*) Aujourd’hui, après 17 ans d’exploitation, le parc a cessé son activité. 80 % des 400 animaux ont retrouvé un propriétaire.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum