Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier

Statistiques
Nous avons 635 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est tonyaubeNos membres ont posté un total de 10440 messagesdans 6163 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9128

[Info Zoonaute] Grandeurs Nature : élephants, l’opération de la dernière chance

le Mer 16 Avr 2014, 14:14
Dans ce documentaire Grandeurs Nature, le téléspectateur vit l’épopée d’un sauvetage d’éléphants en Côte d’Ivoire. En 1984, on comptait 5000 éléphants dans ce pays d’Afrique de l’Ouest, il n’en resterait plus que 1500 à l’heure actuelle. Cette opération de sauvetage de grande ampleur à pour but de redonner à ces éléphants un territoire qu'ils ont perdu après que l'homme se soit installé dans le parc de la Marahoué, situé à 350km au nord-ouest d’Abidjan.

Eléphants, l’opération de la dernière chance est une aventure incroyable où des hommes risquent leur vie pour tenter de sauver une espèce en danger. Du parc de la Marahoué à celui d’Azagny qui doit accueillir les éléphants, Olivia Mokiejewski suit les équipes de l’ONG IFAW et propose de suivre la capture et le transport des plus grands mammifères terrestres vers une nouvelle vie, dans un environnement plus sûr.

Mars 2011. Une dizaine d’éléphants de forêt font leur apparition dans la banlieue de Daloa, la troisième plus grande ville de Côte d’Ivoire. Jamais aucun éléphant n’a été vu dans cette zone très habitée. Le pays est en plein chaos, suite à la crise post-électorale entre partisans de Laurent Gbagbo et ceux d’Alassane Ouattara. Des milliers de personnes se sont installées illégalement dans la réserve, occupant 80% de sa surface, développant agriculture et braconnage. La Côte d'Ivoire est – comme l'Afrique centrale – un terrain de chasse privilégié pour le trafic international d'ivoire devenu une source importante de financement pour les groupes armés. Beaucoup d’éléphants ont été tués. Chassés de leur territoire, les rares survivants de la Marahoué ont donc trouvé refuge au sud du parc près de Daloa, dans les champs des paysans qui vivent ici. Un paradis pour éléphant. La nourriture y est variée et facilement accessible (cultures de cacao, mais, manioc, igname, ananas), les parcelles de forêts sont de formidables cachettes et les rivières parfaites pour les bains qu’affectionnent tant ces animaux.

Un drame pour les hommes qui assistent impuissants à la destruction quotidienne de leurs récoltes, leur seule source de revenu. Un éléphant mangeant en moyenne, 200 kg de nourriture par jour. Des villages entiers sont menacés de famine.

3 ans plus tard, janvier 2014. Les éléphants sont toujours là, ils ont tué trois hommes et blessé six autres. Les paysans ont faim et sont à bout. Faute d’armes, ils tentent d’empoisonner les pachydermes et sont prêt à tout pour mettre fin à cette cohabitation forcée. La situation est de plus en plus tendue et promet d’autres victimes du côté des hommes mais aussi du côté des animaux.

Dimanche 4 mai 2014 à 16h25
Un film documentaire inédit d’Olivia Mokiejewski
Réalisé par Christian Gaume / Durée: 52'
Produit par Presse & Co avec la participation de France Télévisions
Direction de programmes documentaires : Fabrice Puchault, Caroline Glorion

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum