Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier

Statistiques
Nous avons 628 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est BOUCHER anne marieNos membres ont posté un total de 10735 messagesdans 6365 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9359

[Info Zoonaute] Après avoir été soigné à la station LPO, un goéland argenté revient 17 ans plus tard !

le Mar 29 Juil 2014, 14:40
Mercredi 16 juillet, les ornithologues de la LPO ont eu la chance d'observer un ancien pensionnaire de la station Île Grande. D’abord recueilli à Saint Malo le 8 juillet 1997, cet ancien poussin avait été transféré au centre de sauvegarde de la station LPO de l'Île Grande pour y être bagué puis relâché le 15 septembre de la même année. Des retrouvailles poignantes, fruit d’un travail collectif et solidaire !


© Gilles Bentz/LPO

Dans son centre de sauvegarde de l’Ile Grande, à Pleumeur-Bodou, la LPO soigne et relâche 200 à 300 goélands argentés par an. Certains d’entre eux reviennent à l’âge adulte et font une halte près de la station LPO. Ces anciens pensionnaires d’abord soignés, sont équipés d'une bague numérotée, fournie par le MNHN (Muséum national d’histoire naturelle), véritable carte d'identité qui rend leur identification plus aisée lors de l'utilisation de la longue-vue.

Depuis son 1er envol, ce laridé a été revu plusieurs fois à l’Ile Grande, jusqu’à ce mercredi 16 juillet. Il a donc un peu plus de 17 ans, ce qui est déjà un âge vénérable pour un goéland, mais ce n’est pas un record. En 2006, un goéland argenté bagué près de Brest avait été recueilli à l’âge de 28 ans !
Les ornithologues de la LPO s’attendent donc à le revoir encore dans les années futures.

Nombreux sont les oiseaux comme les jeunes goélands, recueillis en cette saison. Ils sont souvent acheminés par des réseaux de collecte et de transport. Grâce à la mobilisation de très nombreux bénévoles, vétérinaires, entreprises de transport, associations et du réseau local LPO, ce sont des milliers d’oiseaux qui peuvent être ainsi récupérés et transportés du lieu de leur découverte vers le centre de sauvegarde le plus proche.
Chaque année, les centres de sauvegarde LPO accueillent plus de 8000 animaux (oiseaux et petits mammifères). Et parce que de nombreuses personnes s’impliquent en faveur de la faune sauvage en détresse, de façon ponctuelle ou régulière, c’est une chaîne de solidarité à part entière qui s’opère, permettant à plus de 50% des animaux de retrouver leur liberté.

« Depuis 2006, je fais «l’ambulance» pour la faune sauvage, dans l’urgence, je réchauffe, nourris, nettoie les plaies. Quelle joie d’apprendre grâce au baguage, que l’un de vos petits rescapés a engendré une nichée ! » confie à cet effet Jean-Michel MEUNIER, 51 ans, bénévole dans le groupe LPO Morbihan.

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum