Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier

Statistiques
Nous avons 633 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est Diana QuentNos membres ont posté un total de 10411 messagesdans 6149 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9100

[Info Zoonaute] La France se dote d’un second plan d’actions pour sauvegarder le Râle des genêts (crex crex)

le Mar 05 Aoû 2014, 15:42
Après un 1er Plan national de conservation mis en place entre 2005 et 2009, renforcé de 2011 à 2015 par un programme européen Life+, la France se dote d’un second plan d’actions. Le but est de dynamiser un réseau pérenne d’acteurs investis, gage de réussite pour mener à bien des actions conjointes sur l’ensemble du territoire national.


© LPO

Le Râle sous haute surveillance
Durant les 50 dernières années, la population mondiale de Râle des genêts a subi une perte de plus de 50% de ses effectifs. La mécanisation des fauches, leur précocité et l’augmentation croissante de la vitesse, sont à l’origine d’une mortalité de plus en plus importante des jeunes et des adultes durant la fenaison. Pour pallier à cette hécatombe, de nombreux programmes de conservation ont été mis en place, notamment en France. Le 1er plan national de restauration (2005-2009) a permis de solliciter tous les partenaires français et de préconiser des actions plus efficaces à la conservation de l’espèce. Il est aujourd’hui indispensable de revoir les dispositifs pour protéger les nids et les couvées, restaurer les sites de reproduction, et développer les connaissances scientifiques.

Le programme Life + Râle des genêts 2011/2015 : un dispositif pour enrayer la disparition de l’espèce
La protection du râle a été renforcée par le programme européen Life+ "Râle des genêts 2011/2015". A cet effet, de nouveaux outils d’amélioration des connaissances sur l’espèce ont été mis en œuvre : télémétrie, barres d’effarouchement ou encore bandes refuges non fauchées.... Ainsi, une synthèse nationale et trois études locales de ces mesures sont actuellement réalisées, et déboucheront sur des propositions concrètes pour initier des MAE (Mesures Agro Environnementales). Les mesures de gestion conservatoires sont contractualisées avec les exploitants agricoles afin de rendre les prairies de fauches en vallées alluviales plus attractives pour le râle et plus adaptées à sa biologie de
reproduction. Pour atteindre ces objectifs, trois principaux sites de reproduction de l’espèce en France, accueillant entre 70% et 80% de la population nationale, font actuellement l’objet de toutes les attentions : la Moyenne Vallée de la Charente, la Moyenne Vallée de l’Oise et les Basses Vallées Angevines.

2ème PNA : une nouvelle étape dans la sauvegarde du Râle
Afin de promouvoir les mesures développées dans le programme LIFE auprès de l’ensemble des acteurs français concernés par la protection du Râle des genêts, les structures pilotes ont participé à l’élaboration d’un second plan d’actions qui poursuivra les efforts engagés et améliorera sensiblement l’état de conservation du Râle des genêts.

Le plan d'action accessible en ligne (www.rale-des-genets.fr) est prévu pour les 5 prochaines années. Il est issu des réunions de concertation avec l’ensemble des partenaires nationaux et a été validé par le Conseil National de Protection de la Nature

Les actions développées dans le cadre du programme Life s'appliquent sur 3 des sites majeurs de reproduction de l'espèce (Moyenne Vallée de l’Oise, Basses Vallées Angevines, Moyenne Vallée de la Charente). Le PNA, quant à lui, concerne les actions visant à la préservation du Râle des genêts sur plus de 25 sites.

Le programme Life est un instrument financier pris en charge à 50% par la Commission européenne, et à 50% par différentes sources de financement nationaux ou régionaux (Ministères, Régions, Départements, Agences de l'eau, Fondations privées, autofinancement…).

Le PNA permet l’animation d’un réseau pérenne d’acteurs. Il pourra intervenir comme levier pour déclencher des financements locaux. Par ailleurs le maintien des dernières populations de râle des genêts est largement dépendant des Mesures Agro-Environnementales (MAE) trop souvent jugées contraignantes par les agriculteurs. A des échelles d’intervention différentes, le programme LIFE et le PNA y pourvoient, par la mise en place des actions suivantes :
- bandes refuges
- mesures d'urgence
- pratique de la « fauche sympa »
- utilisation des barres d'effarouchement
- amélioration de l'efficacité des Mesures Agro-Environnementales.


© LPO

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum