Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

patou

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier

Statistiques
Nous avons 626 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est melanie1193Nos membres ont posté un total de 10705 messagesdans 6342 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9329

[Info Zoonaute] Grandeurs nature : Eden, au couer du désert rouge

le Mer 03 Sep 2014, 16:52
Dimanche 21 septembre à 16h25
​Un film documentaire écrit et réalisé par Olivia Mokiejewski
Produit par Bonne Pioche Télévision, avec la participation de France Télévisions
Durée : 52’
Direction de programmes documentaires : Fabrice Puchault, Caroline Glorion

Grandeurs Nature plonge au cœur du désert du Namib. Plus vieux désert du monde, n’ayant été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco qu’en 2013, on y trouve les plus hautes dunes de sable de la planète, 3500 espèces de plantes et une faune incroyablement diversifiée qui a réussi à s’adapter à ce climat aride. Eléphants, oryx, lions, girafes, rhinocéros, otaries et manchots vivent ici en liberté, sans clôture, comme à l’aube des temps. Un havre de paix pour des espèces rares et souvent menacées. Le documentaire Eden, au cœur du désert rouge emboite le pas à Olivia Mokiejewski, guide curieuse et passionnée dans cet immense jardin sauvage et merveilleux où l’homme et les animaux apprennent à vivre ensemble …

Grâce à un programme de conservation unique en Afrique, le Namib est devenu une véritable arche de Noé. La Namibie est d’ailleurs déterminée à se montrer exemplaire dans la gestion et la protection de son patrimoine naturel. Mais le sous-sol de ses terres renferme lui aussi des trésors : diamants, uranium, fer attirant des exploitants du monde entier. Un appétit grandissant, avec de nouveaux projets miniers qui menacent aujourd’hui l’équilibre de cette région du monde.

Olivia s’engage dans une traversée de ce désert du Sud au Nord, 3 semaines d’aventures pendant lesquelles elle parcourt 4 000 km pour découvrir et s’immerger dans ce territoire, véritable Eden, riche mais fragile, tout en partageant le quotidien de ses habitants. Un objectif : comprendre pourquoi sa conservation est fondamentale pour les humains et les animaux. Au bout de son expédition, l’espoir de rencontrer l’un des résidents les plus discrets et mystérieux du Namib, le grand carnivore le plus menacé d’Afrique : le lion du désert. Un félin mystérieux et sublime, à l’image de ce paysage incroyable …


Note d’intention de l’auteure :

« Quand on filme les animaux sauvages et qu’on aime la nature, il est aujourd’hui difficile de ne pas être inquiet et triste face à la situation dans laquelle ils se trouvent. Le monde sauvage disparaît peu à peu au profit des intérêts économiques, et rien ne semble pouvoir arrêter cela.

Dans tous mes documentaires, c’est ce que je montre mais il y a parfois de quoi se décourager. Alors pour une fois, j’ai eu envie d’espérer. Je me suis donc intéressée aux derniers Edens de la planète pour comprendre comment des hommes avaient réussi à les protéger et en quoi cette gestion pourrait être un modèle pour d’autres pays.

J’ai choisi le désert du Namib car il est devenu un sanctuaire pour les espèces emblématiques les plus menacées d’Afrique mais aussi parce que la Namibie est l’un des rares pays qui a une véritable volonté politique et les moyens pour concilier développement économique et conservation.

Pour découvrir cet Eden, j’ai voulu qu’on traverse ce désert du Sud au Nord, 4000 km, 3 semaines de périple. Un road-movie à la rencontre des habitants du désert et des animaux qui ont réussi à s’adapter à ces conditions extrêmes, et bien sûr à la rencontre aussi de ceux qui se battent pour protéger le Namib.

Avec Yann L’Hénoret à la caméra, nous avons voulu nous éloigner du documentaire animalier-nature classique en faisant une place aux hommes et en tentant de restituer cette atmosphère de « far west » qui règne partout dans ce désert unique. »

Olivia Mokiejewski

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum