Forum Zoonaute

Bienvenue sur le forum de l'Association Zoonaute !
Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Pour avoir accès à la totalité du forum, il suffit de vous inscrire et de poster un message!

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 9854 messages dans 5826 sujets

Nous avons 665 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est damdidamdide


500 oryx vont être introduits au Tchad

Partagez
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 8599

500 oryx vont être introduits au Tchad

Message par Yoan le Lun 17 Nov 2014, 17:05

Environ 500 oryx algazelle seront progressivement introduits au Tchad grâce aux efforts de l'Agence pour l'environnement d'Abu Dhabi (EAD) en collaboration avec le gouvernement du Tchad.

Ce programme pour le retour des oryx, d'une durée de 5 ans, est situé dans une réserve de faune Ouadi Rime-Ouadi Achim qui a été choisie pour fournir un habitat optimal et assurer une augmentation de la population d'oryx.

Source : http://www.thenational.ae/uae/animals/500-scimitar-horned-oryx-to-be-introduced-to-chad-game-reserve

En plus
L’Atelier Technique sur la Réintroduction de l’Oryx Algazelle dans la Réserve de Faune de Ouadi Rimé-Ouadi Achim, Tchad


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 8599

Re: 500 oryx vont être introduits au Tchad

Message par Yoan le Jeu 18 Aoû 2016, 15:02

Retour de l'oryx algazelle au Tchad

Jusqu'à la fin des années 1970, les oryx prospéraient au Tchad dans l'un des plus grandes aires protégées du monde, Ouadi Rimé-Ouadi Achim Game Reserve. Malheureusement, l'oryx du Tchad a été exterminée au cours des années 1980 principalement en raison de la guerre civile dans ce pays.

Au milieu des années 1960, un commerçant de la faune du nom de Van den Brink a capturé une cinquantaine oryx algazelles durant deux expéditions vers le centre du Tchad. Ceux-ci ont été envoyés dans des zoos principalement aux Etats-Unis et en Europe pour fonder les populations captives. Aujourd'hui, la survie de cette espèce dépend dans une large mesure sur la descendance des oryx capturées dans les années 1960, ainsi que des animaux provenant de différentes lignées comme aux Émirats Arabes Unis, où ils ont été élevés avec succès en captivité pendant un certain nombre d'années.

Depuis le milieu des années 1980, les efforts pour réintroduire l'oryx dans la nature ont été réalisées dans quelques pays, dont le Sénégal, le Maroc et la Tunisie. Mais elles sont confinées dans des petites zones clôturées. Dans de nombreux endroits, elles ne peuvent plus vivre libre en raison du manque d'habitat. Le grand défi est de trouver un habitat convenable au sein de ces dernières répartitions historiques de l'oryx assez grand pour leur permettre de se reproduire et en en sécurité.

Des études récentes menées par le Sahara Conservation Fund et les parcs nationaux du Tchad ont souligné l'énorme potentiel de la réserve d'Ouadi Rimé-Ouadi Achim pour accueillir des oryx.

Le 16 mars 2016, un avion cargo transportant 25 oryx algazelle avait atterri à Abéché au Tchad en provenance d’Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis.

L'initiative est une collaboration entre le ministère de l'Environnement et de la pêche du Tchad, le Sahara Conservation Fund, Environment Agency-Abu Dhabi (EAD), Smithsonian Conservation Biology Institute à Washington, et la Société zoologique de Londres (ZSL). Sans oublier Convention on Migratory Species (CMS), les associations européennes et américaines des zoos (EAZA, AZA) et un certain nombre d'organismes sous l'égide de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Il y a quelques jours, les portes se sont ouvertes mettant ainsi un terme à 30 ans d'absence des oryx sauvages au Tchad.



Le programme de réintroduction travaille à la construction d'une population autosuffisante de 500 oryx sauvages au cours des cinq prochaines années.




_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 8599

Re: 500 oryx vont être introduits au Tchad

Message par Yoan le Dim 22 Jan 2017, 17:37

sciencepost.fr a écrit:Chassé du Sahara il y a une vingtaine d’années, l’Oryx algazelle tente aujourd’hui un retour attendu sur ses terres d’origine. Ces animaux élevés en captivité goûtent aujourd’hui aux joies de la liberté, mais sous haute surveillance.

Les animaux qui flirtent avec l’extinction ne jouissent pas souvent d’une seconde chance. L’Oryx algazelle, parfois appelé Oryx de Libye, Oryx blanc, Oryx à cou roux est aujourd’hui réintroduit dans le désert du Sahara 20 ans après avoir disparu à l’état sauvage. Après avoir grandi en captivité, 23 animaux avaient déjà été libérés en août dernier dans une région éloignée du Tchad, en Afrique du centre-nord. Une autre salve est attendue puisque 23 autres de ces animaux se joindront à eux cette semaine.

Pour les écologistes en charge de ce programme de réintroduction, ceci pourrait être le début d’un succès remarquable. « Jusqu’à présent, les animaux semblent exceptionnellement en bonne santé », s’enthousiasme Jared Stabach, l’un des membres de l’équipe du Smithsonian’s National Zoo et du Conservation Biology Institute. Notons que les animaux ont été réintroduits dans une partie de la réserve de Ouadi Rimé-Ouadi Achim, à l’endroit même où ils furent chassés par les Hommes à la fin des années 90. En septembre dernier, l’équipe enregistrait même la naissance du premier Oryx dans la nature, une véritable victoire pour cette espèce officiellement classée comme « éteinte » à l’état sauvage depuis 2008. D’autres antilopes sont d’ores et déjà enceintes et devraient donner naissance à de nouveaux petits dans les prochains mois.

Les écologistes se réjouissent bien sûr de ce retour inattendu et gardent un œil en permanence sur les troupeaux. Des colliers GPS ont été installés sur les animaux afin qu’ils puissent être suivis et contrôlés, le but étant de surveiller les populations et de savoir si les troupeaux restent comprimés ou si les animaux se dispersent dans des groupes séparés. Ils seront également en mesure de savoir si des braconniers tentent d’interférer avec les oryx. Grâce aux accéléromètres insérés dans les colliers, les scientifiques pourront même obtenir des indices sur les habitudes alimentaires des animaux et la manière dont ils gèrent les situations d’urgence, notamment pour éviter les prédateurs. Notons que les colliers peuvent être libérés à distance et ensuite recueillis pour interférer le moins possible avec les animaux.

Malgré tout, l’oryx algazelle reste sur la Liste rouge des espèces menacées mise en place par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). La perte de leur habitat n’est pas seule menace qui pèse sur l’espèce également chassée pour sa peau épaisse et sa viande appréciée par la population locale. En espérant un retour gagnant de ces belles créatures.
https://sciencepost.fr/2017/01/antilopes-reviennent-sahara-20-ans-apres-disparu/


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »

Contenu sponsorisé

Re: 500 oryx vont être introduits au Tchad

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 24 Avr 2017, 11:33