Forum Zoonaute

Bienvenue sur le forum de l'Association Zoonaute !
Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Pour avoir accès à la totalité du forum, il suffit de vous inscrire et de poster un message!

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 9854 messages dans 5826 sujets

Nous avons 665 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est damdidamdide


[Info Zoonaute] 83% des Français refusent de sacrifier la nature au profit du développement économique

Partagez
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 8599

[Info Zoonaute] 83% des Français refusent de sacrifier la nature au profit du développement économique

Message par Yoan le Jeu 16 Avr 2015, 18:19

Résultats du sondage Fête de la Nature réalisé par OpinionWay*
« Le rapport des Français à la nature »

Les chiffres clés de l’étude :
- 83% des Français souhaitent que la protection de la nature prime sur le développement économique et des transports dans leur région.
- 66% des habitants de Paris et 44% des habitants des villes de plus de 100 000 habitants estiment que la nature n’est pas assez présente dans leur quotidien.
- 9 Français sur 10 estiment que la disparition d’espèces animales et végétales menace notre survie.
- Les 25-34 ans sont les plus sensibles à la nature, à sa présence et aux risques qui peuvent la menacer. Contre toute attente, ce sont les générations les plus âgées les moins touchées par les enjeux liés à la nature.

Connaître et faire connaître. C’est tout l’enjeu de la Fête de la Nature, l’événement nature de référence depuis 2007, qui se déroulera partout en France du 20 au 24 mai 2015. Au moment où la loi pour la reconquête de la Biodiversité, de la Nature et des Paysages est examinée au Sénat, les enjeux de la nature en France font aujourd’hui partie des débats politiques et sociétaux. L’impérieuse nécessité d’impliquer et de sensibiliser le citoyen dans sa protection n’est plus à démontrer. A un mois de l’évènement, la Fête de la Nature révèle les résultats de son enquête « Le rapport des Français à la nature », réalisée par OpinionWay.

La nature, avant tout un lieu de ressourcement et de loisirs mais qui manque au quotidien des Français

Ressourcement et loisirs font l’unanimité : bien que 13% des personnes interrogées déclarent s’y ennuyer, les Français partagent globalement le même avis sur ce qu’est la nature : 96% d’entre eux la considèrent avant tout comme un lieu de bien-être et de ressourcement mais aussi comme un espace de loisirs (89%). Cependant, leurs avis sur l’usage qui peut être fait des ressources naturelles divergent : la moitié d’entre eux (51% dont 16% de très convaincus) considèrent que l’homme peut les exploiter pour son profit ; l’autre moitié y est réfractaire (46% dont 18% de très convaincus).

Au quotidien, 1/3 des habitants de l’agglomération parisienne estiment toutefois que la nature n’est pas suffisamment présente. De fortes disparités s’observent selon le lieu de résidence des sondés. Ainsi, 44% des habitants de villes de plus de 100 000 et 66% des habitants de l’agglomération parisienne jugent insuffisamment présente.

Malgré la crise, retour en force des préoccupations environnementales !

Longtemps perçue comme un élément principalement menacé au-delà de nos frontières et de notre quotidien, la nature est de toute évidence aujourd’hui pour les Français, un élément à protéger, y compris au niveau local. Malgré le contexte économique actuel, 83% estiment que la préservation de la nature doit primer, quitte à freiner le développement économique et des transports dans leur région. Ce sont les personnes âgées de moins de 35 ans (87%) et celles résidant en dehors de l’Île-de-France (84%) qui sont les plus nombreuses à donner la priorité à la préservation de la nature.

Disparition de la faune et de la flore : des menaces bien identifiées mais des causes encore trop peu connues des Français

Si seulement 1/3 des Français a le sentiment de connaître la faune et la flore française et leurs rôles dans l’environnement, ils sont en revanche conscients des conséquences de la disparition d’espèces animales et végétales et de notre dépendance vis-à-vis d’elles : 92% y voient ainsi une menace importante pour la survie de l’homme et 89% pour la production de nourriture.

Toutefois, les causes de disparition des espèces sont moins bien identifiées : alors que la diminution des espaces naturels est une des raisons majeure, moins d’un Français sur deux (49%) la désigne comme l’une des causes. Même chose pour le changement climatique et l’agriculture : seuls 40% et 20% des Français interrogés les citent comme causes.

Protection de la nature : des Français engagés ?

Au quotidien, les Français déclarent protéger la nature de différentes manières : le tri des déchets est la première action menée par les Français (82%), suivi d’un usage limité des produits chimiques (64%) et d’une consommation de produits bio et/ou locaux (33%).
Par ailleurs, 60% des parents ayant des enfants de moins de 18 ans au sein de leur foyer déclarent les éduquer à la protection de la nature. Les associations ou les fondations de protection de la nature sont par ailleurs un domaine peu investi par les Français, avec 12% s’étant déjà engagés auprès de ce type d’organisation

Les 25-34 ans : avertis et investis

Massivement diplômée (44% possèdent un diplôme supérieur à Bac+2, contre 26% pour l’ensemble des Français), la génération des 25-34 ans est née à l’heure d’interrogations grandissantes sur le changement climatique et la perte de la biodiversité. Elle est devenue adulte dans une société qui cherche à réinventer ses modèles économiques : agriculture biologique, économie circulaire, etc. C’est donc naturellement qu’elle apparaît comme la plus sensible à la nature, à sa présence et aux risques qui peuvent la menacer : les 25-34 ans sont ainsi les premiers à revendiquer que l’homme ne peut pas l’exploiter à son profit (58%, soit 10 points de plus que la moyenne) et 48% d’entre eux à estimer qu’elle n’est pas suffisamment présente dans leur quotidien, soit +16 points par rapport à la moyenne.
Malgré les préoccupations des générations futures, les générations les plus âgées ans sont quant à elles les moins impliquées et sensibles à la protection de la nature.

Le paradoxe francilien ?

Bien que 2/3 des Franciliens estiment que la nature n’est pas suffisamment présente dans leur quotidien, ils sont les moins nombreux à souhaiter freiner le développement économique de leur région au profit de sa préservation : -6 points par rapport à la moyenne, soit 77%.

« Majoritairement urbains, nous sommes également de plus en plus connectés aux outils technologiques mais déconnectés de la nature dans notre quotidien. Le déclin de la biodiversité ne concerne pas seulement les contrées lointaines. Il se déroule aussi sous nos yeux, à deux pas chez nous. Pourtant, contrairement au changement climatique, de simples actions à l’échelle locale peuvent redonner à la nature toute sa place ! C’est pourquoi nous organisons depuis 9 ans maintenant la Fête de la Nature. Un seul but : reconnecter l’homme à la nature, faire connaître, de manière ludique pour petits et grands, les richesses insoupçonnées naturelles qui nous entourent. », commente François Letourneux, Président de la Fête de la Nature.


La Fête de la Nature : c’est du 20 au 24 mai 2015, partout en France et c’est gratuit !

La musique a sa fête, la nature aussi ! La Fête de la Nature est l’événement nature de référence en France depuis 2007.

Le principe ? Des animations gratuites, ouvertes à tous et au contact direct de la nature ! Découvertes exceptionnelles de lieux secrets habituellement fermés au public, visites de réserves naturelles, randonnées, jeux de piste, chasses au trésor, pique-niques nature... Pour apprendre, comprendre ou tout simplement jouer et s’émerveiller.

L’objectif ? Découvrir ou redécouvrir pendant 5 jours les exceptionnelles richesses naturelles souvent insoupçonnées et à deux pas de chez soi. Nous sommes aujourd’hui de plus en plus déconnectés d’un patrimoine naturel qui nous rend pourtant des services considérables...

Un thème ? Pour sa 9ème édition et à l’occasion du 40ème anniversaire du Conservatoire du littoral, la Fête de la Nature met les bords de l’eau à l’honneur. Littoral, mares, étangs, rivières, marais... ce sont des milliers d’hectares, en métropole et en outre-mer, qui abritent une quantité folle de fleurs et d’animaux !

La Fête de la Nature, c’est chaque année :
Plus de 5 000 animations
Près de 800 000 participants
Plus de 800 organisateurs mobilisés

Retrouvez le programme en ligne à l’adresse : www.fetedelanature.com


*Méthodologie de l’enquête OpinionWay

Echantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socio-professionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence de la personne interrogée. Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne (Cawi - Computer Assisted Web Interviewing) les 4 et 5 mars 2015.


A propos de la Fête de la Nature
Créée en 2007 à l’initiative du Comité français de l’union internationale de conservation de la nature (UICN) et du magazine Terre Sauvage, la Fête de la Nature est devenue un moment de rassemblement incontournable, festif et convivial autour de la nature à travers toute la France.

La Fête de la Nature est soutenue depuis sa création par le Ministère de l’écologie, une charte a ainsi été signée en 2007. L’initiative est aujourd’hui reprise en Suisse et aux Pays-Bas. À travers 5 jours de célébration et des milliers de manifestations gratuites et ouvertes à tous, la Fête de la Nature propose de célébrer la nature chaque année au mois de mai. Elle permet à chacun de découvrir ou redécouvrir l’immense diversité et la grande richesse de la faune et la flore du territoire français.

Depuis 2009, la Fête de la Nature est coordonnée par l’association éponyme, qui rassemble l’ensemble des organisateurs nationaux et partenaires de l’événement, œuvre pour accompagner les organisateurs de manifestations et porte la communication nationale de l’événement.

Plus de 40 partenaires impliqués dans la préservation de la nature se mobilisent pour la Fête de la Nature, parmi lesquels de grandes associations et établissements publiques, mais aussi des entreprises comme EDF, la Mutuelle Générale Environnement & Territoires, RTE, des institutions, des acteurs territoriaux comme Natureparif, l’Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France.

Retrouvez l’étude en ligne :
http://www.fetedelanature.com/espace-presse/resultats-sondage-le-rapport-des-francais-a-la-nature


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Marie'
Membre confirmé
Membre confirmé

Messages : 179

Re: [Info Zoonaute] 83% des Français refusent de sacrifier la nature au profit du développement économique

Message par Marie' le Mar 12 Mai 2015, 22:50

C'est un article très intéressant que je vais pouvoir transmettre.
Je manquais justement d'info sur ce que pensaient les Français de la nature en général. Ce post tombe à pic. Wink

    La date/heure actuelle est Lun 24 Avr 2017, 11:32