Forum Zoonaute

Bienvenue sur le forum de l'Association Zoonaute !
Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Pour avoir accès à la totalité du forum, il suffit de vous inscrire et de poster un message!

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 9886 messages dans 5849 sujets

Nous avons 669 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Jazzy


[Info Zoonaute] Hélène et les animaux : quand les animaux racontent l'histoire de France

Partagez
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 8629

[Info Zoonaute] Hélène et les animaux : quand les animaux racontent l'histoire de France

Message par Yoan le Lun 04 Mai 2015, 15:41

Samedi 16 mai à 15h10 sur France 5

Chaque semaine, Hélène Gateau, vétérinaire, propose une immersion au cœur de la relation homme-animal. Elle partage le quotidien de ceux qui entretiennent ces liens très particuliers. Grâce à son regard d’experte, Hélène décrypte le comportement animal, les particularités de chaque espèce et invite ses interlocuteurs à lui transmettre leurs expériences. Au travers d’espèces très différentes, Hélène aborde chaque samedi une thématique. Dans ce numéro, Hélène rencontre les animaux qui racontent l’histoire de France.

L’aigle est le symbole de toutes les religions puisqu’il est le trait d’union entre le ciel et la terre. Il trône sur les murs de la cathédrale de Strasbourg et c’est précisément là qu’Hassen Bouchakour, cavalier-fauconnier, a décidé de faire revivre l’histoire de France via un tableau vivant de fauconnerie équestre.

Hassen est issu de l’une des dernières familles de cavaliers fauconniers algériens, depuis huit générations. De tous temps, les chevaux et les rapaces ont eu une place prépondérante dans la vie de l’histoire de France : animaux de conquête territoriale, compagnons de chasse, animaux guerriers ou même animaux de divertissement, ils ont endossé bien des rôles dès lors qu’ils ont été dressés. À 27 ans, il est le seul cavalier-fauconnier au monde à être international dans cinq disciplines différentes : la fauconnerie à cheval, le dressage, l’endurance, les concours de modèle et allure et le dressage artistique. Dans cette dernière discipline, il a remporté son deuxième titre de champion de France.

Hélène partage le quotidien d’Hassen et ses préparatifs avant de se produire au pied de la cathédrale de Strasbourg, et chaque étape sera l’occasion d’aborder l’omniprésence des rapaces et chevaux, aux moments clés de l’histoire de France ! Notre vétérinaire sera également initiée par une historienne au décryptage des bestiaires représentés au sein de la cathédrale de Strasbourg.

Puis, direction le nord de la France où Hélène rencontre Jean-Paul qui allie deux passions : la colombophilie et l’histoire de France. Le pigeon voyageur a accompagné l’homme dans sa petite et sa grande histoire. Sa faculté surprenante à revenir à son colombier, malgré les conditions extérieures et les distances, l’a rendu utile d’un point de vue stratégique dans les conflits armés où son rôle a pu changer le cours de certaines batailles. Jean-Paul est même à l’origine d’un petit musée à la gloire des pigeons voyageurs pour leur rôle dans les conflits militaires du 19ème et 20ème siècles.

Au cœur de la Haute-Provence, bat le cœur du château de Sauvan jalonné d’une vingtaine de paons. Ici, l’histoire de France et les animaux cohabitent tous les jours ! Chez nos vieux romanciers, le paon est qualifié du titre de noble oiseau et sa chair y est regardée comme la nourriture des amants et comme la viande des preux. Aujourd’hui, le propriétaire Jean-Claude Allibert se contente amplement d’admirer leur plumage sans toucher leur ramage !
A l’ombre des châteaux de la Loire, un passionné a redonné vie à une ferme troglodytique où il a reconstitué la vie des paysans qui ont vécus au Moyen-âge. A l’époque, les fermiers vivaient en autarcie et chaque ferme avait ses propres animaux pour subvenir à ses besoins. Parmi eux des oies, des canards, des ânes, des cochons, ou encore des lapins.


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »

    La date/heure actuelle est Sam 29 Avr 2017, 01:37