Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier

Statistiques
Nous avons 622 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est Fred TigerNos membres ont posté un total de 10608 messagesdans 6282 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9238

Retard dans la construction d'un aquarium au Brésil: 10.000 poissons meurent

le Lun 13 Juil 2015, 18:44
Le Monde a écrit:L’histoire du « plus grand aquarium d’eau douce du monde » commence mal. Avant même la fin de la construction du bassin géant dans le centre-ouest du Brésil, plus de 10 000 poissons placés dans des réservoirs en attendant que les travaux soient terminés sont morts.

Le parquet de Campo Grande, capitale de l’Etat de Mato Grosso do Sul, a indiqué samedi 11 juillet avoir ouvert une enquête pour déterminer les responsabilités : le gouvernement local et l’entreprise qui s’occupait des poissons s’accusent mutuellement.

Si l’on en croit le premier, ce sont des failles techniques, comme le manque d’oxygène et la présence de bactéries, détectées lors de contrôles effectués dans les réservoirs d’Anambi, qui sont en cause. Un document de l’entreprise Anambi, daté du mois de mai, indique par ailleurs que 80 % des poissons sont morts en raison d’une chute de température.

En quarantaine depuis novembre

Mais Anambi rejette la faute sur les retards pris par les travaux. « Le transfert des poissons était prévu entre janvier et février, mais les bassins n’étaient pas prêts », a déclaré Augusto Silva, cité par le quotidien Folha de Sao Paulo. Les travaux de l’aquarium – qui ont déjà coûté 170 millions de reais (50 millions d’euros) – auraient dû être terminés à la fin de l’année dernière, rapporte Folha. A ce jour, aucune date de fin n’est fixée.

Les poissons étaient placés en quarantaine depuis le mois de novembre sous les soins d’Anambi, qui avait remporté l’appel d’offres d’environ 1,6 million d’euros pour un projet de recherche et la garde des espèces. Ce montant incluait l’achat d’une partie des poissons, certains importés d’Afrique, d’Asie et d’Océanie.

Le contrat avec Anambi, qui a déjà perçu plus de la moitié de la somme d’argent, a été suspendu en juin et c’est l’Institut public à l’environnement (Imasul) qui a assumé la garde des poissons ayant survécu.

Si la situation se prolonge trop, les poissons pourront être placés dans un réservoir plus grand ou « abattus et leur chair distribuée », a déclaré à Folha Jaime Verruck, secrétaire dEtat à l’environnement brésilien.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum