Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier

Statistiques
Nous avons 628 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est BOUCHER anne marieNos membres ont posté un total de 10735 messagesdans 6365 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9359

[Info Zoonaute] Emirates se mobilise contre le trafic d’animaux sauvages

le Mer 02 Déc 2015, 16:43
Deux A380 de la flotte d’Emirates ont pris leur envol, arborant des dessins d’animaux afin de soutenir la campagne contre le trafic d’animaux sauvages de l’ONG United for Wildlife.


© Emirates

La nouvelle livrée colorée représente des espèces animales menacées par le braconnage et le commerce illégal, avec pour objectif de sensibiliser à la nécessité d’actions urgentes.

Lord Hague de Richmond, Président de la United for Wildlife Transport Taskforce a déclaré :
Nous saluons les efforts et l’engagement d’Emirates pour nous soutenir dans la lutte contre le commerce illégal d’espèces sauvages. Aujourd’hui, c’est une question qui dépasse le simple cadre environnemental. Le commerce illégal est désormais reconnu comme un crime organisé transnational. Il conduit à la corruption, est lié au blanchiment d’argent et peut mettre à mal le développement économique de nombreux pays parmi les plus pauvres au monde. Il faut agir de manière concertée contre le braconnage et la contrebande, en unissant tous les moyens de dissuasion pour condamner et sanctionner les auteurs de ces crimes. Cela demande également des efforts dans la sensibilisation du grand public pour réduire la demande et assurer la survie des espèces animales menacées”.

Tim Clark, Président d’Emirates, a pour sa part déclaré : “De nombreux animaux — plus particulièrement les éléphants d’Afrique, les rhinocéros, les tigres et les pangolins — sont particulièrement menacés à cause d’une hausse sans précédent du commerce illégal d’animaux sauvages. Nous vivons une crise de braconnage à l’échelle mondiale et tout le monde a un rôle à jouer pour arrêter cela avant qu’il ne soit trop tard. Emirates est convaincue que le secteur aérien et les compagnies aériennes, peuvent jouer un rôle déterminant pour casser la chaîne d’approvisionnement du commerce illégal. Emirates ne lésinera pas sur les moyens pour remplir le rôle qui est le sien”.

Les clients peuvent également contribuer à cette lutte en boycottant les produits issus du,braconnage et en encourageant leurs entourages à faire de même.

Les deux A380 d’Emirates ont chacun effectué des vols en partance de Londres le 2 novembre pour le premier et de l’Île Maurice le 5 novembre pour le second. Chacun des avions avait un habillage unique illustrant les dangers qui menacent la faune. La livrée du premier avion représente six espèces en voie de disparition tandis que l’habillage du second avion représente des rhinocéros et des éléphants, deux espèces très ciblées par les braconniers.

Les illustrations recouvrent l’ensemble de l’avion le plus grand du monde : 40 % de la surface des avions est recouverte par ces motifs qui mesurent 42,5 mètres de longueur, 6,2 mètres de hauteur et représentent un poids de 70 kilogrammes. L’application d’un habillage mobilise une équipe de 28 personnes sur 2 jours et demi, et environ 900 heures de travail par A380.

Découvrez la vidéo de la mise de place de ces habillages ci-dessous :

En plus de cette initiative, Emirates publiera régulièrement des reportages sur la protection des animaux dans ses magazines à bord, mais également des podcasts, des programmes et des films sur la protection de la faune. Ces réalisations seront diffusées à bord de tous les avions Emirates grâce à ice, le système de divertissement de la compagnie. Le thème de la protection des animaux était également à la une de l’édition d’octobre du magazine d’Emirates, Open Skies.

Emirates a pris la décision d’interdire tous les trophées de chasse issus du braconnage à bord de ses avions. La compagnie aérienne collabore également avec des organisations internationales pour mieux former son personnel au sol ainsi que son personnel de fret, à détecter les produits issus du braconnage.

Dnata, le prestataire de services aériens du Groupe Emirates va par ailleurs accroître la sensibilisation à la protection de la faune par le biais de l’initiative dnata4good. Dnata4good travaille avec des organisations caritatives et les autorités locales depuis de nombreuses années, notamment dans le but de sauver les rhinocéros d’Afrique du Sud. Dnata4good a également joué un rôle majeur dans l’éducation des enfants au niveau local avec une sensibilisation sur les dangers du braconnage, mais également grâce à la mise en place d’un véhicule d’intervention d’urgence qui vient en aide aux rhinocéros victimes de braconnage.

Par ailleurs, l’initiative dnata soutient aussi le premier centre vétérinaire pour rhinocéros, qui est à présent entièrement opérationnel à Hoedspruit.

Quelques faits sur les menaces du braconnage et du commerce illégal d’espèces sauvages.

  • Il n’y a plus que 3 200 tigres à l’état sauvage dans le monde. Le commerce illégal est la plus grande menace pour ces derniers : entre 2000 et 2014, 1590 produits issus du tigre ont été saisis en Asie.
  • Le braconnage des rhinocéros en Afrique du Sud a considérablement augmenté, passant de 13 rhinocéros en 2007 à 1 215 en 2014, ce qui équivaut à plus de trois rhinocéros par jour. A l’échelle du continent africain, 1 293 rhinocéros
    ont été victimes de braconnage en 2014.
  • Environ 30 000 éléphants africains sont tués par des braconniers chaque année. L’Afrique Centrale est la région la plus touchée avec un nombre d’actes de braconnage deux fois plus élevé que la moyenne du continent. Si aucune mesure n’est prise, le braconnage pourrait entraîner l’extinction pure et simple de ces espèces en Afrique Centrale.
  • Le pangolin est le mammifère le plus prisé par les trafiquants. Plus d’un million de pangolins ont été victimes de braconnage ces dix dernières années.
  • Les gardes des parcs sont souvent mal équipés et inexpérimentés pour faire face aux braconniers. Ces derniers ont changé leur façon de procéder : désormais, ils utilisent les armes et les outils les plus sophistiqués pour poursuivre leur activité sans être repérés (hélicoptères, médicaments vétérinaires, matériel de vision nocturne). Ces dix dernières années, on estime à 1000 le nombre de gardiens de parc tués alors qu’ils exécutaient leur mission de protection de la nature.



©Emirates

A propos de United for Wildlife
United for Wildlife est une alliance unique entre sept ONG parmi les plus influentes dans le domaine de la protection de la faune et de la flore : Conservation International (CI), Fauna & Flora International (FFI), International Union for Conservation of Nature (IUCN), The Nature Conservancy (TNC), Wildlife Conservation Society (WCS), WWF-UK, the Zoological Society of London (ZSL) ainsi que la Fondation royale du duc et de la duchesse de Cambridge et du Prince Harry.

Avec le support de la Fondation Royale, United for Wildlife espère attirer l’attention sur les problèmes les plus urgents, dont le trafic croissant d’animaux sauvages. Ce commerce illégal a un effet dévastateur sur les populations d’animaux sauvages, dont les plus emblématiques tels que les éléphants, les rhinocéros, les tigres, et des animaux moins connus comme le pangolin.

Le Président d’Emirates, Sir Tim Clark, a rejoint le groupe de travail de United for Wildlife en charge de la lutte contre le transport de produits illicites qui se concentre sur ceux issus d’animaux sauvages. Le groupe de travail est présidé par Lord Hague de Richmond, ancien Ministre des Affaires étrangères et du Commonwealth du Royaume-Uni. Le groupe est parvenu à réunir d’importants dirigeants de l’industrie du transport pour émettre de recommandations concrètes pour réduire le trafic illégal de produits issus d’animaux sauvages.

A propos d’Emirates
Emirates rapproche les peuples et les continents à travers le monde. Basée à Dubaï, Emirates est l’une des compagnies aériennes les plus réputées au monde grâce notamment à son soutien à des événements sportifs et culturels de premier plan. Emirates invite au voyage et facilite les échanges commerciaux entre la France et le monde depuis 1992. Ses trois vols quotidiens (deux le mardi) à Paris sont assurés par l’emblématique A380 Emirates, ses vols quotidiens à Nice sont assurés en B777, et les cinq vols hebdomadaires à Lyon sont opérés en B777 : ils relient Paris, Nice et Lyon à près de 150 destinations sur six continents. Emirates SkyCargo prend également une part active dans le cadre des exportations françaises vers le Moyen-Orient, l’Afrique, l’Asie et l’Australie-Nouvelle-Zélande.
A bord de ses 242 appareils, Emirates propose un confort et un service primé délivré par des équipages représentant plus de 130 nationalités.

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum