Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier

Statistiques
Nous avons 632 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est ludovic godefroyNos membres ont posté un total de 10347 messagesdans 6113 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9044

L'incroyable périple des baleines grises

le Mar 19 Fév 2013, 15:52
Communiqué de France 5

Série documentaire, 4 x 48 min, les samedis 17.05 sur France 5

Nigel Marven, enjoué et sympathique, qui sait partager sa passion, nous embarque à la poursuite de mammifères géants, les baleines grises. Il va suivre leur incroyable épopée, sur terre, sur mer et dans les airs. En leur compagnie, nous allons parcourir plus de 800 mille kilomètres du Mexique au nord de l’Alaska. En chemin, il va découvrir des paysages spectaculaires et de merveilleuses créatures sauvages. Nigel Marvel rencontre aussi des gens qui consacrent leurs vies aux baleines, des observateurs passionnés, des adorateurs de baleine et des chasseurs.

Samedi 9 mars 17.05 : Le grand départ
Au printemps, Nigel Marven part de la lagune San Ignacio (Mexique), traverse des déserts mexicains pour atteindre les plages bondées de Californie. Dans ce lagon plus de 300 baleines se retrouvent ; des mâles, des femelles s’accouplent, tandis que des mères mettent bas. Les baleines grises sont particulièrement amicales, même les mères avec petit. Emotions de joie pour Nigel Marven, qui établit un premier contact avec un baleineau de trois semaines et sa mère. Avant d’arriver à Los Angeles, Nigel Marven traverse le désert, débusque une belle variété d’animaux mexicains et montre des spécimens végétaux étonnants, des
cactus de 20 mètres de haut.

Samedi 16 mars 17.05 : Une migration bien rodée
Nigel Marven continue sa route le long de la côte californienne pour suivre la migration des baleines grises vers le nord. Il survole les cétacés depuis un petit avion avant d’embarquer sur un bateau avec d’autres touristes pour observer les baleines à bosses, les orques et les dauphins sauvages au large de Santa Barbara. Il s’enfonce dans la forêt de kelps géants, navigue au milieu des otaries, croise des pélicans bruns et part en quête d’un petit renard ilien. Arrivé au Golden Gate de San Francisco, il visite le parc national de Redwood dont les séquoias géants dépassent les 100 mètres de haut et ont plus de 2 000 ans.

À suivre : L’offrande aux baleines / La fin du voyage

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum