Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier

Statistiques
Nous avons 633 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est Diana QuentNos membres ont posté un total de 10425 messagesdans 6154 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9113

[Info Zoonaute] La douane remet six grands fauves et un crocodile au Muséum national d’Histoire naturelle

le Mar 16 Fév 2016, 16:34
Trois lions de Tanzanie et du Botswana, trois léopards du Zimbabwe et de Tanzanie, ainsi qu’un buste de crocodile du Nil sont remis aujourd’hui par la douane au Muséum national d’Histoire naturelle et viendront rejoindre la collection des grands animaux du Muséum.


© MNHN – Anne Nivart

Saisis par les douaniers de Besançon en mai dernier au domicile d’un particulier parmi 64 trophées de chasse, les animaux taxidermisés relevant des annexes I et II de la convention de Washington avaient été importés illégalement d’Afrique sans les justificatifs de détention applicables.

En vigueur dans plus de 180 pays et ratifiée en France en 1978, la convention de Washington ou convention CITES (Convention on International Trade in Endangered Species) interdit ou impose des restrictions au commerce international des espèces animales ou végétales menacées d’extinction.

La douane joue un rôle de premier plan dans la préservation du patrimoine naturel et la protection des espèces protégées. En 2014, les services douaniers ont constaté 527 infractions portant sur la CITES, saisi près de 1400 animaux vivants protégés et 269 animaux naturalisés.

Le Muséum national d’Histoire naturelle assure depuis 1793 un rôle majeur en France dans la connaissance des organismes et des milieux naturels, appuyé sur les collections qui y sont préservées. Les collections de carnivores du Muséum sont particulièrement riches et abritent certaines des plus anciennes naturalisations connues en France, datées du XVIIIe siècle.

Les spécimens de la grande faune africaine remis par l’administration des Douanes seront intégrés aux collections nationales, où ils complèteront d’autres individus plus anciens, mais provenant de régions d’Afrique différentes.

Technique de conservation, la taxidermie, ou naturalisation, est aussi un reflet de la manière dont les animaux sont perçus et compris à une époque donnée. Ces spécimens africains s’inscrivent ainsi dans une ligne stylistique qui suit le fil du temps. Leur valorisation future est éminemment tournée vers la présentation au public, que ce soit par le biais d’expositions permanentes, temporaires ou d’ateliers pédagogiques ou artistiques.


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum