Forum Zoonaute

Bienvenue sur le forum de l'Association Zoonaute !
Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Pour avoir accès à la totalité du forum, il suffit de vous inscrire et de poster un message!

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 10181 messages dans 6036 sujets

Nous avons 687 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est Chokito


[Info Zoonaute] L’extraction du cobalt au Congo porte systématiquement préjudice aux communautés locales

Partagez
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 8904

[Info Zoonaute] L’extraction du cobalt au Congo porte systématiquement préjudice aux communautés locales

Message par Yoan le Lun 18 Avr 2016, 12:52

Une enquête réalisée par SOMO révèle de graves violations des droits de l’homme ainsi qu’une contamination de l’environnement causés par l’extraction du cobalt en République Démocratique du Congo. Cette extraction cause des problèmes tels que la contamination de l’eau potable et des déménagements forcés. L’enquête de SOMO démontre qu’il ne s’agit pas de simples incidents. Le cobalt est un composant de batteries rechargeables utilisées notamment dans les smartphones et les ordinateurs portables. SOMO appelle les entreprises du secteur de l’électronique à prendre leurs responsabilités. Mardi 19 avril, des acteurs de la vie associative, des entreprises du secteur électronique et des responsables politiques vont débattre des problèmes liés à l’extraction de minéraux tels que le cobalt lors d’une réunion organisée au ministère des Affaires étrangères des Pays-Bas.

SOMO a collaboré avec trois organisations congolaises qui ont enquêté sur les effets nocifs de l’activité minière de sept entreprises congolaises et étrangères.

Droits territoriaux et règles

Environ la moitié de tout le cobalt provient du Congo, principalement de l’ancienne province du Katanga. L’extraction se fait à proximité de villes et de villages. Par ailleurs, les communautés locales à proximité des mines sont régulièrement coupées de leurs terres agricoles et sources d’eau, sans qu’elles ne soient consultées. Il existe de nombreux exemples de déménagements forcés de villages entiers. Les habitants du village de Kishiba, par exemple, ont du laisser leur place à la mine de cobalt et de cuivre Frontier et ont été forcés à déménager. Dans leur nouvelle résidence, Kimfumpa, ils sont démunis d’équipements élémentaires tels que l’eau potable, des terres arables, des écoles ou des services de santé.

Air pollué, eau contaminée

Des villes comme Lubumbashi ou Likasi sont confrontées à une grave pollution de l’air en raison des milliers de camions qui les traversent jour et nuit en direction des mines. Il est reconnu qu’une telle pollution est la cause de graves troubles pulmonaires en cas d’exposition prolongée. L’eau ne convient plus à la consommation et à l’agriculture en raison de la contamination des sols et des nappes souterraines à proximité directe des mines en raison du déversement d’eaux usées polluées.

Personne ne protège la population congolaise

La législation congolaise sur l’extraction minière oblige les entreprises du secteur à mener un dialogue constructif avec la population locale et à la consulter, ce qu’elles ne font presque jamais de manière satisfaisante. Le gouvernement congolais ne protège pas suffisamment ses citoyens contre les dérives des grandes entreprises.

L’implication des entreprises de l’électronique est nécessaire

Environ soixante-dix pourcent du cobalt extrait dans le monde est utilisé dans les batteries rechargeables. Le secteur de l’électronique est un acheteur important de ce type de batteries. Ainsi, les entreprises du secteur sont co-responsables des problèmes liés à l’extraction du cobalt.

Le 19 avril, le réseau GoodElectronics Network organise, en collaboration avec SOMO, l’association pour la protection de l’environnement Milieudefensie et l’association Stop Kinderarbeid contre le travail des enfants, la table ronde « Responsible Mining for Electronics » pour réunir des représentants du secteur de l’électronique, des acteurs de la vie associative, des experts et des responsables politiques. Les problèmes liés à l’extraction de cobalt au Congo y seront étudiés de manière approfondie. Les enquêteurs congolais qui ont mené les enquêtes avec SOMO seront également présents.

Téléchargez le rapport « Cobalt blues: environmental pollution and human rights violations in Katanga’s copper and cobalt mines »

Pour en savoir plus : http://read.somo.nl/story/cobalt-blues/


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »

    La date/heure actuelle est Jeu 22 Juin 2017, 22:41