Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier

Statistiques
Nous avons 637 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est oceanecanariaNos membres ont posté un total de 10841 messagesdans 6437 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9457

Jurassic Park n'est pas si loin

le Ven 26 Aoû 2016, 16:56
Direct matin a écrit:Alors que le dernier tigre de Tasmanie connu est mort en captivité en 1936, une équipe de biologistes australiens a mis la main sur de l’ADN de thylacine et s’apprête à tenter de le cloner.

Disparu depuis 1936, le thylacine (ou tigre de Tasmanie) pourrait revenir à la vie grâce au clonage, et a des échantillons d’ADN datant de 1866 et conservé dans de l’alcool dans l’Australian Museum. Le directeur du musée en question, Mike Archer, a découvert cet échantillon il y a près de 15 ans, et «la question n’était pas de savoir si nous pouvions le faire, mais quand». La technologie peut aujourd’hui lui permettre de réaliser son rêve.

Au moins 10 à 15 ans pou réussie le clonage

En avril dernier, des échantillons de tissus cardiaque, du foie, des muscles et de la moelle osseuse ont été extraits, et une petite équipe de biologistes a commencé à travailler à démêler le code génétique du tigre de Tasmanie, dans un laboratoire à Sydney. Une fois cette étape effectuée, le modèle génétique du tigre sera inséré dans l’ovule d’une espèce très proche du thylacine, comme le diable de Tasmanie ou le numbat, pour l’incubation.

Bien que de nombreux projets de clonage d’espèces disparues soient en cours dans le monde, le projet de l’Australian Museum est le seul à disposer d’échantillons d’ADN d’une telle qualité. Le projet risque cependant de prendre un certain temps, Mike Archer évoquant un délai de 10 à 15 ans pour réussir à cloner le tigre de Tasmanie.

Des critiques venues de la communauté religieuse

De nombreux experts ne partagent d’ailleurs pas l’optimisme du directeur du musée, et estiment que les scientifiques ont autant de chances d’y arriver que d’échouer.

Si le projet enthousiasme la communauté scientifique, il s’est également attiré des critiques, notamment de groupes religieux qui l’accusent de jouer à Dieu. À ses yeux, «les gens qui ont exterminé cet animal sont les premiers à s’être pris pour Dieu».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum