Forum Zoonaute

Bienvenue sur le forum de l'Association Zoonaute !
Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Pour avoir accès à la totalité du forum, il suffit de vous inscrire et de poster un message!

Connexion

Récupérer mon mot de passe

Une espèce à découvrir

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 9292 messages dans 5495 sujets

Nous avons 678 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est lolo7722


[Info Zoonaute] Disparition de Monsieur Pierre Pfeffer

Partagez

Yoan
Admin
Admin

Messages : 8073

[Info Zoonaute] Disparition de Monsieur Pierre Pfeffer

Message par Yoan le Mar 03 Jan 2017, 15:46

C'est avec beaucoup d'émotion et de tristesse que la Société nationale de protection de la nature (SNPN) a appris la disparition de Monsieur Pierre Pfeffer, secrétaire-général puis vice-président de l'association, décédé à 89 ans le 29 décembre 2016.


Avec la disparition de Pierre Pfeffer la communauté scientifique perd certes un remarquable et fort dynamique protecteur de la nature mais aussi un excellent zoologiste. Fréquentant le Muséum national d'Histoire naturelle depuis les années 1950, il s'y impliqua véritablement à partir de 1959 après son entrée au CNRS, d'abord affecté au laboratoire des Reptiles et Amphibiens puis, avec la nomination de Jean Dorst, au laboratoire des Mammifères et Oiseaux où il termina sa carrière en tant que Directeur de Recherche.

Il s'intéressa d'abord aux reptiles, ce qui l'amena à étudier le célèbre varan de Komodo auquel il consacra son mémoire de Diplôme d'Etudes Supérieures et qui l'amena également à publier ses fameux « Bivouacs à Bornéo ». Toutefois, tous les animaux et les plantes l'intéressaient. Il effectua ainsi un grand nombre de missions d'étude qui le conduisirent dans la plupart des régions du monde, avec un intérêt toutefois très marqué pour l'Asie et l'Afrique, notamment occidentale. De ces missions, il ramena des collections qui donnèrent lieu à des travaux de systématique et de biogéographie. Mais il revint surtout avec des notes de terrain originales sur la base desquelles il rédigea divers travaux d'écologie des peuplements et des écosystèmes, ainsi que d'importantes contributions à la biologie d'espèces mal connues (comme les emblématiques bovidés asiatiques que sont le Gaur, le Banting et le Kouprey). Remarquable polyglotte, il avait acquis une profonde connaissance de la littérature scientifique relative aux sujets qu'il abordait, ce qui donnait un grand poids à ses conclusions et assertions. Parallèlement à ces recherches et se basant sur ce dont il était le témoin durant ses innombrables voyages d'étude, Pierre Pfeffer s'est très vite investi dans la protection des espèces et des habitats menacés.

Durant un demi-siècle il fut un acteur majeur de la conservation de la nature, aux niveaux national et international. Cette action, il la mena en particulier au sein de la SNPN. Ami personnel de Jean-Pierre et Christiane Guerlain, il fut à l'origine de la création de la réserve nationale du lac de Grand Lieu et suivait de près la gestion par la SNPN de ce joyau naturel. Pierre Pfeffer personnifia la Campagne Amnistie pour les éléphants menée par la SNPN. Pendant des années il se battit avec acharnement pour obtenir le classement de l'éléphant d'Afrique en annexe 1 de la CITES. Cette campagne rencontra un succès considérable auprès du grand public.

Pierre Pfeffer s'impliqua dans bien d'autres associations naturalistes ou de conservation de la nature : l'Union internationale pour la conservation de la nature, dont il fut consultant ; le WWF France qu'il présida de 1976 à 1983 ; la Société française pour la protection des mammifères dont il fut le président ; il écrivait avec talent, hérité de sa mère journaliste, et il était membre des JNE.

Pierre Pfeffer eut des responsabilités dans de nombreuses instances officielles. Il fut le secrétaire du Comité permanent du Conseil national de protection de la nature. Il présida durant 20 ans le conseil scientifique du Parc national du Mercantour et fut vice-président du conseil d'administration. Il fut membre des comités « ours » et loups » du ministère de l'Ecologie. Son action en Afrique occidentale lui valut de devenir Président du Réseau des Aires Protégées d'Afrique Centrale.

Pierre Pfeffer défendit les causes chères à la SNPN en véritable combattant, comme il avait su l'être durant la seconde guerre mondiale en s'engageant dans la Résistance alors qu'il n'avait que 16 ans. Avec lui disparaît l'un des derniers mousquetaires de la protection de la nature.

Le président, Jean Untermaier, les membres du Conseil d'administration, les permanents et les membres de la SNPN saluent la mémoire de Pierre Pfeffer et présentent à sa fille, son épouse et son beau-fils, ainsi qu'à l'ensemble de sa famille leurs amicales condoléances.

www.snpn.com


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »

    La date/heure actuelle est Lun 16 Jan 2017, 22:54