Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier

Statistiques
Nous avons 630 membres enregistrésL'utilisateur enregistré le plus récent est Fred59Nos membres ont posté un total de 10322 messagesdans 6093 sujets

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Yoan
Admin
Admin
Messages : 9020

[Info Zoonaute] Découverte de cinq nouvelles sous-espèces d’iguanes marins, dont un « Godzilla »

le Mer 10 Mai 2017, 17:40
Charles Darwin, vraisemblablement herpétophobe, ne semblait guère apprécier les iguanes marins (Amblyrhynchus cristatus) les affublant du surnom peu flatteur de « lutins des ténèbres » (Imps of Darkness).

Pourtant, ces animaux endémiques des îles Galapagos sont herbivores et le plus souvent inoffensifs. Uniques au sein des squamates modernes, ces lézards amphibies paissent dans l'eau froide de l'océan Pacifique et passent la plupart du temps à se réchauffer au soleil, régulant ainsi leur température.

Une équipe de recherche internationale, impliquant un chercheur de l’Institut de Systématique, Evolution Biodiversité (Muséum national d’Histoire naturelle, CNRS, UPMC, EPHE) publie dans le Zoological Journal of the Linnean Society, les données morphologiques et génétiques collectées depuis quelques années sur les iguanes marins. Ces résultats montrent l’existence de plusieurs populations divergentes, jamais suspectées jusqu’à présent. Leur description implique la reconnaissance de cinq sous-espèces d’iguanes marins nouvelles pour la science ; la classification en compte donc aujourd’hui 11 au total.

Les iguanes marins représentent une espèce vulnérable selon les critères de l'UICN en raison de plusieurs menaces locales, notamment liées au tourisme. Cette nouvelle classification devrait à terme permettre la mise en œuvre de mesures de conservation spécifiques, prenant davantage en compte la diversité génétique de cette espèce si remarquablement adaptée au monde marin.


© Amy MacLeod
Parmi les cinq taxons nouvellement décrits, une nouvelle sous-espèce de grande taille – 68 cm – présente uniquement au nord de l'île de San Cristóbal et a été baptisée Amblyrhynchus cristatus godzilla, en référence au célèbre monstre japonais créé en 1954 par T. Tanaka.

Référence
Miralles Aurélien, MacLeod Amy, Rodríguez Ariel, Ibáñez Alejandro, Jiménez-Uzcategui Gustavo , Quezada Galo, Vences Miguel, Steinfartz Sebastian. Shedding light on the Imps of Darkness: An integrative taxonomic revision of the Galapagos marine Iguanas (genus Amblyrhynchus). Zoological Journal of the Linnean Society

* Le Muséum national d’Histoire naturelle, le CNRS, l’UPMC sont membres de Sorbonne Universités.

_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum