Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24

Août 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 11909 messages dans 7170 sujets

Nous avons 437 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est mguide67


[Info Zoonaute] Le Biodôme de Montréal ouvert jusqu’au 2 avril 2018!

Partagez
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10473

[Info Zoonaute] Le Biodôme de Montréal ouvert jusqu’au 2 avril 2018!

Message par Yoan le Mer 28 Mar 2018, 17:05

Les Montréalaises et les Montréalais pourront profiter du long congé de Pâques pour faire une dernière tournée du Biodôme avant sa fermeture.

Lire l'article complet


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10473

Re: [Info Zoonaute] Le Biodôme de Montréal ouvert jusqu’au 2 avril 2018!

Message par Yoan le Mer 04 Avr 2018, 16:36

Acadie Nouvelle a écrit:Un cochon d’eau déménage du biodôme au zoo de Moncton

Le capybara du Biodôme de Montréal sera accueilli par le Zoo Magnetic Hill de Moncton dans les prochains jours.

Les animaux du Zoo Magnetic Hill de Moncton auront un nouveau colocataire cette année. Un capybara – ou cochon d’eau – déménage temporairement dans le sud-est du Nouveau-Brunswick en raison des rénovations au Biodôme de Montréal.

C’était une journée triste, il y a deux ans, quand le dernier capybara du zoo de Moncton s’est éteint.

Les administrateurs du zoo ont tenté d’adopter de nouveaux capybaras depuis, mais la tâche s’est avérée difficile. Comme l’explique le coordonnateur Bernard Gallant, dans son domaine, «on ne peut pas simplement dire “je veux un capybara” et il y en aura un qui apparaît».

L’automne dernier, M. Gallant a trouvé une solution temporaire. Lors d’une réunion des zoos accrédités à Ottawa, il a appris en jasant avec une directrice du Biodôme de Montréal que leur capybara avait besoin d’un nouveau logement en 2018 et 2019.

Le rongeur montréalais déménagera ainsi dans le sud-est du Nouveau-Brunswick dans les prochains jours. Le cochon d’eau, qui a une réputation comme étant «vraiment gentil», restera à Moncton pendant un peu plus d’un an.

«L’équipe est excitée de l’accueillir. C’est une espèce avec laquelle nous avons travaillé avant, et nous l’avions vraiment aimé.»

Le capybara fera le voyage de Montréal à Moncton dans un camion adapté à ses besoins. Une fois arrivé à sa destination, il sera placé en quarantaine temporairement afin qu’il se familiarise avec son nouvel environnement et qu’il subisse un examen pour parasites.

Vers la fin mai, il sera introduit dans un enclos avec des nandous, une espèce d’oiseau sud-américain semblable à l’autruche. Dans la nature, les deux animaux habitent le même écosystème.

«Nous avons de l’expérience à travailler avec cette espèce. C’est une des raisons importantes pour laquelle on a choisi de l’envoyer ici. Nous serons capables de lui offrir un bon séjour jusqu’au moment où ils auront terminé les rénovations.»

Le capybara est le plus gros rongeur au monde. Adulte, l’espèce peut mesurer plus d’un mètre sur la longueur et peser jusqu’à 65 kilogrammes. Il ressemble à un cochon d’Inde géant, avec une grosse tête rectangulaire, de grands yeux bruns et un museau aplati.

Dans son habitat naturel, il vit sur les rives boisées des rivières, des fleuves, des lacs et des marécages. On le retrouve en Amérique du Sud, soit au Panama, dans une partie des Andes, en Colombie, en Uruguay, en Argentine et dans la forêt amazonienne.

Le plus grand défi associé à l’entretien du capybara, selon M. Gallant, est relié à son comportement semi-aquatique.

«L’animal comme tel a un excellent tempérament s’il sait qu’il y a de l’eau à sa disposition. Mais il est semi-aquatique, donc il va à la toilette dans l’eau, et à peu près tout ce qu’il fait a lieu dans l’eau. Ça peut demander beaucoup de travail.»

Le capybara retournera au Biodôme de Montréal après sa rénovation, en fin d’été 2019.

M. Gallant espère que d’ici là, son équipe réussira à trouver de jeunes capybaras prêts à prendre sa place au zoo de Moncton.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »

    La date/heure actuelle est Mar 14 Aoû 2018, 12:42