Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24

Août 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 11909 messages dans 7170 sujets

Nous avons 437 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est mguide67


L'adieu aux derniers crocos nés au Vivarium de Lausanne

Partagez
avatar
Yoan
Admin
Admin

Messages : 10473

L'adieu aux derniers crocos nés au Vivarium de Lausanne

Message par Yoan le Mer 18 Avr 2018, 15:52

24 heures a écrit:Quatre petits crocodiles sacrés ont pris la route de l’Europe de l’Est mardi. Trois autres «lausannois» partiront bientôt au Maroc.

Le transporteur n’a pas une minute à perdre. Il a de la route. Neuf cents kilomètres exactement entre Aquatis, dans les hauts de Lausanne, et le Zoo de Protivin, en République tchèque. Il sangle fermement les deux caisses en bois à l’arrière de sa fourgonnette jaune, et roulez jeunesse! D’autant qu’en chemin il doit encore charger trois oursons du côté de Zurich pour les amener en Allemagne. Alors, pour les larmes de crocodiles, on repassera…

Dans les caisses justement, quatre petits crocos sacrés nés au Vivarium de Lausanne en 2016 et en 2017 ont pris place sur un lit de terre humidifiée. Ils ont mangé un petit truc la veille, pour la route. «On les avait disposés dans un bassin en zone de quarantaine et on les a attrapés avec une épuisette ce matin, sans les stresser ni les attraper par la tête. On n’est pas des Indiana Jones non plus», rassure Michel Ansermet. Il est l’ancien directeur du Vivarium de Lausanne et désormais Monsieur Reptiles à Aquatis. Les crocos poursuivront leur croissance dans un centre tchèque réputé pour œuvrer à la conservation des espèces rares. «Ils les possèdent toutes, sauf celle-là.»

Plus que trois en 2013 Les crocodiles sacrés, à ne plus confondre avec les crocodiles du Nil, peuplaient l’Afrique de l’Ouest par centaines de milliers il y a encore peu. Rien que dans le lac Tchad, qui s’étend aux confins du Tchad, du Niger, du Nigeria et du Cameroun, ils étaient un million en 1946, puis 220 seulement en 1972, sept en 2011, cinq en 2005 et plus que trois en 2013. Dans la nature, il n’en resterait qu’entre 2500 et 3500 aujourd’hui. D’où la valeur inestimable de la cargaison qui a pris la route mardi matin.

Les prochains au Maroc

Deux autres petits crocodiles femelles et un petit mâle surnommé «Survivor», les derniers à être encore nés au Vivarium, s’en iront au Maroc d’ici à la fin de l’année, avec également des œufs. «L’espèce a été exterminée dans ce pays il y a une centaine d’années. Le gouvernement a décidé de lancer un programme de réintroduction du crocodile sacré, et nous y contribuerons», se réjouit Michel Ansermet.

De nouvelles naissances de crocodiles sacrés sont attendues, à Aquatis cette fois-ci, dans un mois environ. Elles sont le fruit des amours de «Farouche» (42 ans) et de «Cloé» (38 ans), arrivés tous deux au Vivarium de Lausanne en 1983. Ils faisaient un mètre à l’époque. Le mâle en fait le triple aujourd’hui, pour un poids de 220 kilos. Le couple est l’une des attractions d’Aquatis, le plus grand aquarium d’eau douce d’Europe, depuis son ouverture en octobre dernier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
"Si les abeilles disparaissaient, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre"; Albert Einstein

« Le but d'un zoo est de ne pas tenir des animaux, mais d'assurer le futur des espèces »

    La date/heure actuelle est Mar 14 Aoû 2018, 12:41