Forum Zoonaute

Forum de l'Association Zoonaute pour les passionnés des parcs animaliers

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 36 le Mer 14 Aoû 2013, 15:24


10 résultats trouvés pour manchots

[Zoonaute archives] Des petits chez les manchots royaux et les manchots papous au Zoo de Bâle ! - Mer 12 Aoû 2015, 18:18

Un heureux évènement s’est produit chez les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] royaux et les manchots papous du Zoo de Bâle. Le manchot royal est né le 18 juillet et les deux manchots papous en juin. On les distingue encore de leurs parents en raison de leur duvet. À l’échelle mondiale, les manchots royaux et les manchots papous ne sont présents que dans 36 zoos.

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image] Zoo de Bâle

Les manchots royaux font partie de l’une des spécificités des jardins zoologiques. En Europe, ils sont près de 250 individus, répartis dans 15 zoos. Seuls six zoos les élèvent régulièrement. Le Zoo de Bâle accueille cette espèce d’oiseau depuis 1953 et l’élève désormais depuis 50 ans avec succès. Deux manchots royaux sont nés au zoo l’année dernière et un depuis le début de cette année. Deux autres couples couvent actuellement des œufs. Les manchots papous sont aussi rares dans les parcs zoologiques. En Europe, on en dénombre environ 460, répartis dans 20 zoos. Leur élevage est tout aussi délicat que celui des manchots royaux. De nombreux jeunes meurent peu après l’éclosion et les causes exactes de ces décès restent encore inexpliquées. Le succès du Zoo de Bâle est d’autant plus beau que les manchots papous y sont présents depuis 1957 et sont élevés avec succès depuis 1976. Cette année, deux couples ont chacun donné naissance à un petit.

Certains l’aiment froid
Pour une reproduction réussie, les manchots papous et les manchots royaux ont besoin d’un espace réfrigéré, en particulier durant l’été européen. Ces oiseaux se sentent bien en dessous de 10  degrés, car ils sont faits pour vivre par des températures froides. Un manteau de plumes épais et dense, une couche de graisse épaisse sous la peau et une couche d’air isolante entre le duvet et la peau les gardent bien au chaud. Le visage, les ailes et les pattes sont recouverts d’une couche de plumes d’une telle épaisseur que l’oiseau ne perd que peu de chaleur. En été, les manchots papous et les manchots royaux restent donc dans les enclos intérieurs réfrigérés, car à l’extérieur ils risquent l’insolation.

Des oiseaux des régions froides
Le manchot royal est le deuxième manchot le plus gros parmi les près de 17 espèces de manchots existantes. Son aire de répartition s’étend sur les îles antarctiques et subantarctiques. Avec une population mondiale estimée à environ 3 millions d’oiseaux, le manchot royal n’est pas une espèce menacée (Liste rouge: Préoccupation Mineure). Les manchots papous sont présents sur les îles de l’océan Austral et couvent leurs œufs sur les îles subantarctiques et la péninsule Antarctique. Les principales colonies ont été recensées sur les îles Malouines. Leur population est estimée à environ 520.000 individus en âge de procréer. Sur la Liste rouge de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature), le manchot papou est classé comme espèce Quasi menacée (NT).

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image] Zoo de Bâle

[Zoonaute archives] Deux petits rois au Zoo de Bâle - Dim 26 Avr 2015, 11:15

Publié le 10 octobre 2012

Les deux petits Manchots royaux du Zoo de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sont dodus, duveteux et toujours affamés. Ils sont sortis respectivement de leur œuf le 22 juillet et le 22 août. Aujourd'hui, ils sont tellement grands qu'ils ne peuvent plus se cacher sous le ventre de leurs parents. Les deux petits manchots sont les derniers nés du programme de reproduction des Manchots royaux du Zoo de Bâle, qui a déjà fait ses preuves. Le Zoo de Bâle est l'un des rares zoos à voir régulièrement naître des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] royaux et à les voir grandir en bonne santé. Une étude de l'Université de Bâle se penche actuellement sur les raisons de ce phénomène.

Le Zoo de Bâle se réjouit de la venue au monde des deux petits manchots. En Europe, moins de 20 zoos accueillent des Manchots royaux et seuls quelques un se reproduisent régulièrement. Parmi les zoos ayant un programme de reproduction fructueux, on compte également le Zoo de Zurich, avec deux naissances cette année, et le Zoo d'Odense (Danemark) avec cinq naissances.

Le Zoo de Bâle accueille des Manchots royaux depuis 1953 et le groupe composé de huit à douze individus continue de se reproduire. Depuis la première naissance en 1958, près de 60 petits sont devenus des adultes en bonne santé. Un réel succès !
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo de Bâle

[Zoonaute archives] Deux nouveaux petits Manchots papous au Zoo de Bâle - Dim 26 Avr 2015, 11:09

Publié le 4 juillet 2012

Deux bébés [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pleins d'énergie sont actuellement les chouchous des visiteurs du Zoo de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Les parents ont traversé une période éprouvante. Inlassablement, ils ont nourris les petites gueules toujours affamées de bouillie de poisson et ont réussi à élever deux petites boules duveteuses, bien portantes et bien nourries.

Les 8 et 10 juin, deux Manchots papous sont nés au Zoo de Bâle. Tous deux sont en bonne santé et pleins d'entrain. Comme cela est souvent le cas chez les Manchots papous, les parents ont couvé deux œufs. Les premiers temps ont été très éprouvants pour la mère. Elle se tenait à côté du nid, visiblement épuisée. Elle recevait donc toujours une ration supplémentaire de nourriture. Aujourd'hui, les deux poussins sont bien nourris. Cependant, cela n'est pas si facile. En effet, bien souvent dans la nature seul le plus gros et le plus fort des deux poussins survit. Au zoo, les deux petits peuvent survivre si les parents sont suffisamment nourris durant les deux premières semaines qui sont très éprouvantes, afin de pouvoir contenter leurs poussins insatiables.

Les petits font déjà la moitié de la taille de leurs parents, mais portent toujours leur duvet cotonneux. Bientôt, ils n'auront plus suffisamment de place pour se blottir sous le ventre protecteur de leurs parents. Ils ont encore un appétit d'ogre et dans deux mois à peine ils auront atteint leur taille adulte. Actuellement, il n'est pas encore possible de déterminer leur sexe. Il faut savoir qu'il est impossible de différencier les Manchots papous mâles et femelles à l'œil nu. Seuls un test ADN ou une analyse de leur comportement peuvent apporter une réponse. Les visiteurs peuvent distinguer les manchots mâles des manchots femelles grâce à leur rond de couleur. Ces ronds sont apposés sur l'aile droite chez les mâles et sur l'aile gauche chez les femelles.
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo de Bâle

[Zoonaute archives] L’hiver au Zoo de Bâle : quand les manchots se promènent - Mer 17 Déc 2014, 17:00

La plupart des animaux du Zoo de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ne craignent pas le froid hivernal et pour ceux qui préfèrent la chaleur, des enclos chauffés sont à leur disposition. Grâce à des rochers avec un système de chauffage par le sol, les lions et les guépards peuvent être confortablement allongés dehors, même par temps de grand froid. La promenade des manchots royaux et des manchots papous est de toute façon impossible tant que les températures ne sont pas hivernales.

Chaque jour, à 11 heures, visiteuses et visiteurs attendent impatiemment devant le vivarium pour assister à la promenade des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Celle-ci a exclusivement lieu en hiver car les manchots papous et les manchots royaux sont faits pour les températures froides. Un manteau de plumes serré et solide, une couche de graisse épaisse sous la peau et une couche d’air isolante entre le duvet et la peau les gardent bien au chaud. Le visage, les ailes et les pattes sont recouverts d’une couche de plumes d’une telle épaisseur que l’oiseau ne perd que peu de chaleur. C’est la raison pour laquelle les manchots papous et les manchots royaux passent l’été dans un enclos réfrigéré.

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo de Bâle

Manteau d’hiver et chauffage par le sol
Les animaux vivants dans les zones tempérées et froides ne sont pas gênés par le froid et ceux qui viennent de territoires plus chauds s’adaptent généralement bien à notre climat. Des rochers spécialement chauffés faisant office de « bouillotte » sont mis à disposition des guépards et des lions qui peuvent donc passer leurs journées à l’air libre, même par temps de froid perçant. Les félins sont connus pour être de grands amateurs de soleil. Le léopard des neiges fait ici office d’exception. Il est fait pour passer sa vie dans la neige et sur la glace et n’apprécie guère la chaleur. Son corps est recouvert d’une fourrure épaisse. Même ses coussinets sont recouverts de poils.

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo de Bâle

Certains l’aiment froid
Les rennes aussi doivent supporter des températures très basses dans la nature. Voilà pourquoi leur pelage est très long en hiver. En dessous, ils ont une sorte de « tricot de corps » en poils laineux courts et particulièrement épais. Les rennes se caractérisent par leur pelage creux. L’air emprisonné dans le pelage améliore ses propriétés isolantes. Leur robe aérée et rigide isole parfaitement. L’hiver bâlois ne leur pose absolument aucun problème. Certains animaux s’invitent spécialement au Zoo de Bâle en hiver, comme le martin-pêcheur. Il survole les eaux du zoo, à l’affût d’une proie. Pourtant, certains animaux du zoo préfèrent vraiment la chaleur. Actuellement, les hippopotames sont confortablement installés dans un enclos chauffé et prennent un bain chaud.

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo de Bâle

[Zoonaute archives] La marche des manchots au Zoo de Bâle - Mer 17 Déc 2014, 11:13

Publié le 15 novembre 2011

Au zoo de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la promenade journalière des manchots est très appréciée du public. Le petit dernier reste encore à l’intérieur ; une aubaine pour les parents qui profitent d’un moment de tranquillité. Les promenades ont lieu uniquement en hiver. En été, il fait beaucoup trop chaud pour les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] royaux et papous.

La saison des manchots a commencé au zoo de Bâle. Tous les jours à 11h, le groupe des manchots royaux et papous se balade sur le pont du vivarium, accompagné de spectateurs ravis. Le petit né le 5 juin dernier ne participe pas à la promenade. Les jeunes doivent apprendre que papa et maman ne sont pas là pour eux 24 heures sur 24. Les parents peuvent ainsi profiter d’un moment de calme. Beaucoup maigrissent durant l’élevage de leurs progénitures ; les petits engloutissent leur bouillie de poisson, laissant peu de nourriture à leurs parents.

Les jeunes manchots ne nagent pas
Comme il est encore incertain s’il s’agit d’une femelle ou d’un mâle, le petit, au manteau brun duveté, ne porte pas de nom. Il devra rester encore un certain temps sous la surveillance de ses parents. Il est trop tôt pour sauter à l’eau car son duvet n’est pas étanche. La peau des manchots devient lisse et grise après la première mue.

Promenades uniquement en hiver
Les promenades ont lieu uniquement en hiver. Les manchots royaux et papous sont équipés pour supporter de très basses températures. Un manteau de plumes épais et serré, une couche de graisse épaisse sous la peau et une couche d’air isolante entre le duvet et la peau les gardent au chaud. Le visage, les ailes et les pattes sont aussi très protégés. En été, les manchots restent à l’intérieur de leur enclos réfrigéré, les températures élevées étant dangereuses pour leur santé.

Peu de zoos élèvent des manchots
Le succès de l’élevage des manchots au zoo de Bâle est réjouissant. Seuls quelque 20 zoos en Europe hébergent cette espèce d’oiseaux. Aujourd’hui, 14 manchots royaux et 12 manchots papous logent au vivarium. Les manchots royaux sont présents à Bâle depuis 1953.

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo de Bâle

[Zoonaute archives] Au Zoo de Zurich, début de la parade des manchots - Jeu 06 Nov 2014, 17:04

En hiver, lorsque le thermomètre affiche une température inférieure à 10°C, les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] royaux se mettent en marche à 13.30 heures précises pour faire un grand tour du zoo et rendre visite à leurs colocataires. Vivez une expérience unique au zoo de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] cet hiver.

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo Zürich, Enzo Franchini

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo Zürich, Karsten Blum

[/justify]

[Zoonaute archives] Un nouveau mode d'alimentation pour les manchots - Jeu 12 Déc 2013, 18:26

Ça tourne rond chez les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] du Zoo de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Après la promenade des manchots, leur nouveau mode d'alimentation fait aujourd’hui aussi la joie du public du zoo.

Une nouvelle méthode, présentant les poissons dans une boule à trous placée sous l'eau, est désormais à l'essai. Grâce à la vision sous-marine, les visiteurs peuvent observer les manchots effectuer des plongeons effrénés.

Le nouveau mode d'alimentation sous-marin ravit particulièrement les manchots papous, très curieux. Ces derniers filent à travers un tourbillon de bulles et extraient les poissons de la boule, les uns après les autres. En revanche, les manchots empereurs font preuve, comme à leur habitude, d'un plus grand scepticisme. Seuls les deux jeunes nés l'an dernier font régulièrement la course avec les manchots papous.

La promenade hivernale des manchots a lieu, comme d'habitude, à 11 h, près du pont du Vivarium. La boule est remplie de nourriture après la promenade, ainsi qu'à 16 h. Il est possible que le repas sous-marin des manchots n'ait pas lieu tous les jours.
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo de Bâle

[Zoonaute archives] Assistez à la Parade des manchots du Zoo de Zurich - Mer 27 Nov 2013, 19:44

En hiver, lorsque le thermomètre affiche une température inférieure à 10°C, les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] royaux du Zoo de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] se mettent en marche à 13.30 heures précises pour faire un grand tour du zoo et rendre visite à leurs colocataires. Vivez une expérience unique au zoo cet hiver.

Dès l’appel du gardien, les 18 manchots royaux attendent le départ pour un petit tour direction l’enclos des éléphants. Vous ne verrez pas le dernier-né car il n’a pas encore exprimé un intérêt à la marche. En outre, vous êtes invités à suivre la Parade.
[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo Zürich, Karsten Blum

[Zoonaute archives] Une reproduction réussie chez les manchots royaux du Zoo de Zurich - Jeu 26 Sep 2013, 18:24

La reproduction chez les [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] royaux fonctionne en Europe mais on constate un déséquilibre entre mâles et femelles. Sur les 18 établissements qui possèdent des manchots royaux en Europe, seulement une poignée se reproduit de façon régulière comme au Zoo de Bâle ou à [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].

Il y a actuellement au Zoo de Zurich une petite colonie de 16 manchots adultes, deux jeunes oiseaux nés l'année dernière et un poussin qui a éclos le 24 août 2013. Un test ADN sera réalisé pour connaître le sexe de ce dernier.

Comme la saison précédente, il y a sept œufs qui ont été pondus : un oeuf cassé, quatre non fécondés et un qui est encore dans l'incubateur. L’arrivée des œufs dans le groupe amène toujours de la frénésie. Ils ont tendance à se les voler mutuellement jusqu'à ce que les oeufs se brisent. Par conséquent, le personnel du Zoo remplace les œufs par des œufs en plâtre.

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo Zürich, Martin Bucher

A noter l'arrivée d'une nouvelle espèce dans le Pantanal : le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à cou noir. On compte 150 cygnes à cou noir dans les zoo européens. Les deux oiseaux viennent du parc des oiseaux de Walsrode.

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo Zürich, Corinne Invernizzi

[Zoonaute archives] Une reproduction réussie chez les Manchots papous du Zoo de Bâle - Ven 12 Juil 2013, 18:57

Depuis le 6 juin, cinq œufs de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ont éclos au Zoo de [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Les petits sont encore tous dans le nid. Dans peu de temps, ils nageront dans l'eau comme les grands, à la recherche de poissons et de krill. L'élevage des Manchots papous s'inscrit dans un programme d'élevage de conservation. Depuis 1976, plus de 100 jeunes Manchots papous ont grandi au Zoo de Bâle.

[Vous devez être [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour voir cette image]
© Zoo de Bâle

La reprise de l'élevage cette année montre que le groupe de Manchots papous vit en totale harmonie et que les parents savent exactement comment s'occuper de leurs petits. Cela n'a pas toujours été le cas. Le Zoo de Bâle accueille des Manchots papous depuis 1957. Les premiers petits sont nés en 1976, suivis de deux décennies très productives en matière de reproduction. Chaque année, entre cinq et sept couples de parents donnaient naissance à six à neuf petits. À la fin des années 1990, le taux de reproduction s'est effondré. Les oiseaux, qui s'étaient reproduits avec tant de succès, sont devenus vieux et la plupart des jeunes nés en captivité ont été donnés au fur et à mesure à d'autres zoos. Des oiseaux nés à Bâle vivent encore aujourd'hui au Japon.

Une cohabitation entre jeunes et vieux
Au cours des dernières années, tout a été fait pour constituer un groupe sain rassemblant des oiseaux d'âges différents. En effet, il est important de regrouper de jeunes oiseaux et des oiseaux expérimentés. Les efforts engagés ont été couronnés de succès : cette année, quatre couples ont donné naissance à un petit. L'animal adulte le plus vieux de la colonie du zoo est âgé de 25 ans et le plus jeune de 3 ans. Les Manchots papous atteignent leur maturité sexuelle vers l'âge de trois ans. L'élevage des Manchots papous est coordonné par le Programme européen d'élevage (EEP). Les oiseaux présents au Zoo de Bâle viennent du Zoo d'Édimbourg, en Écosse. Depuis 1976, plus de 100 Manchots papous sont nés à Bâle.

Une population stable grâce à des mesures de protection
La population de Manchots papous vivant à l'état sauvage est estimée à près de 600 000 individus adultes. Son aire de répartition est très vaste et englobe de nombreuses îles au large de l'Antarctique. Son aire de répartition principale comprend les îles Malouines, abritant près de 250 000 individus, et les îles Kerguelen, avec environ 25 000 oiseaux. Par le passé, de nombreuses espèces de manchots ont été chassées par l'homme pour leur graisse sous-cutanée qui fournissait de l'huile destinée à la consommation humaine, ainsi que pour leurs œufs. Il est arrivé que 70 000 oiseaux soient ainsi décimés en une seule saison pour leur couche protectrice. Par la suite, les mesures de protection ont permis de stabiliser leur population.

Un nid fait de pierres
Le Manchot papou pèse près de cinq kilogrammes. Avant et pendant la couvaison, le manchot salue son ou sa partenaire en émettant des cris semblables au braiment de l'âne (d'où son nom allemand « Eselpinguin » qui signifie « manchot âne »). Cette espèce couve en colonie. Le nid se compose principalement de petites pierres. Ce matériau très prisé en période de reproduction est soigneusement collecté et parfois même volé chez le voisin. En règle générale, les Manchots papous pondent deux œufs à deux ou trois jours d'intervalle, qui sont ensuite couvés par les deux parents à tour de rôle. Au terme de 31 à 39 jours de couvaison, les œufs éclosent. Les petits sont maternés par les parents pendant près de trois mois, avant de devenir autonomes.


Revenir en haut

La date/heure actuelle est Mar 23 Oct 2018, 05:19